Michel Delpech, l’Auteur

1060x800-300x226

Je vous rassure tout de suite: Loin de moi l’idée de décortiquer tous les textes des chansons de ce magnifique interprète mais juste vous donner envie peut être d’écouter un peu plus en profondeur ce que cet homme là voulait nous dire.

Il y a peu de temps, Bastien Kossek, jeune journaliste talentueux et respectueux me demandait : « Si vous étiez le garant posthume de Michel Delpech, que feriez vous aujourd’hui pour qu’il continue d’exister auprès du public ? ».

Difficile de répondre à ça, et puis il me semble qu’en écrivant mes articles le concernant, c’est un peu ce que je fais…

Evidemment je ferai tout pour que le public découvre certains de ses  titres inconnus ou « moins connus » ,des chansons issues de l’album Comme Vousir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B000E0W3LA : Cet homme est seulir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115J1TDG  ou  Dans chatou qui dortir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115J3XJE par exemple,  mais aussi des titres plus anciens comme La fille avec des basketsir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B010Y2QUHK , Bombayir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B01MQ1ZYCD, ou encore
Animaux animauxir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B01M3VMHLO, chanson incomprise et mal accueillie à l’époque. Les arrangements ont un peu vieilli mais le texte de Michel reste sublime.

«  Animaux animaux , vous êtes de pauvres mecs… »

J’aimerai vraiment que le public reconnaisse un jour Michel comme auteur. Mais c’est loin d’être gagné. Les hommages TV tendent plus à rediffuser les émissions de Guy Lux où mon ami chanteur remuait du popotin sur  Pour un flirt où  Le rire du sergent  en duo avec Sardou.

Finalement en France on accorde beaucoup d’importance aux textes, sauf quand ils sont bien chantés…ça doit faire trop à la fois à reconnaître… et si en plus les auteurs sont  compositeurs alors là ça devient très compliqué !  Dans les années 50/60 c’était encore possible… Brel, Ferré, Brassens…

Quelques rares auteurs compositeurs interprètes ont la reconnaissance de leurs talents multiples. Jean Jacques Goldman en fait partie mais je suis persuadé que c’est parce qu’il a écrit pour les autres que cette reconnaissance d’auteur existe.

J’entends dire : « Souchon c’est vraiment bien écrit »  mais on dit plus rarement  « Punaise, quel auteur ce Serge Lama ! ».

Michel Delpech : Le sourire, le charme, la voix… et des mélodies « tubesques ». Le chanteur populaire est rarement reconnu comme un bon auteur, c’est ainsi.

Ainsi Lama ou Delpech seraient victimes d’être de bons chanteurs et n’auraient pas la reconnaissance d’auteurs qu’ils méritent.

Capture-d’écran-2017-12-10-à-23.11.19-300x232

 

Quand l’album que nous avons fait ensemble  Comme Vousir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B000E0W3LA est sorti, fin 2004, la critique était dithyrambique. Un bel article dans Libé, et quatre clés dans Télérama entre autres.

On aurait pu croire que la reconnaissance d’auteur de Michel Delpech était amorcée à ce moment là.

Mais au bout du compte, lors des nombreuses émissions radios et TV auxquelles j’ai participé avec lui, j’ai plus entendu parler de sa voix chaude et rassurante, de ses tubes des années soixante dix qui rendaient les groupies hystériques, de sa dépression et/ou de sa foi, que de son oeuvre.

Pourtant je me rappelle qu’à la suite des 4 clés dans télérama (pour ceux qui l’ignorent c’est une reconnaissance rare pour un album dit de variété), Michel m’avait dit : « Laurent tu te rends compte? Quatre clés! Normalement c’est réservé à Souchon ou Aubert… »

Michel Delpech écrivait dans un carnet de notes des ébauches de textes, des idées, puis un jour ça prenait l’allure de quelque chose qui pouvait se chanter, alors il confiait ses bouts de textes à des compositeurs pour voir s’ils allaient en faire des chansons.

J’ai eu la chance qu’il m’en confie quelques uns. Des mots qui m’inspiraient immédiatement. Il écrivait ce qui me paraît le plus difficile à écrire, des tranches de vie avec des mots simples, des histoires qui s’adressent à chacun de nous. Ces quelques mots sont devenus des chansons. On les a habillées de robes du soir pour qu’elles soient les plus présentables possibles et Michel les a interprétées de la plus belle des manières.

Si vous êtes curieux et que vous vous demandez à quoi ressemblait son écriture, la voici: Extrait de Elle ne passera pas un hiver de plus iciir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115J3LW8 (album Comme vous)

IMG_3727-300x171

Michel Delpech a souvent écrit à quatre mains, en co-signant les paroles des chansons avec des auteurs talentueux. Le plus connu de ceux là était Jean Michel Rivat, complice des années 70 et 80. Ensemble ils ont signés ses plus gros tubes. De Pour un flirt à Quand j’étais chanteur en passant par Le chasseur.

Je vous cite quelques unes de mes préférées co-signées avec Rivat : Ce lundi-làir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0025HX8AK (chanson fétiche de mon père et pas loin d’être ma favorite), Les divorcés,  Il y en a encoreir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115IUYO2, et Y-a-t-il une fille pour l’épouserir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115J3RI6.

Pierre Grosz, Pierre Grillet, Francis Basset ont également co-écrit quelques beautés avec l’ami Delpech. Des chansons comme Dans chatou qui dortir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115J3XJE, Sortie de couples ou Cadeau de noel.

Pierre Grosz c’est aussi Bombay avec Michel, sur une musique de Claude Engel.. Un modèle du genre. pas besoin de voyager, on est à Bombay en l’écoutant. Je vous rappelle que Pierre Grosz a également écrit  des bijoux comme « Les vacances au bord de la mer » ou « Je voulais te dire que je t’attends … » entre autres, pour Michel Jonasz.

pierre-grosz-grand-nom-de-la-chanson-300x169
Pierre Grosz

Michel a écrit seul beaucoup de ses textes de chansons : Chez Laurette, Cet homme est seulir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115J1TDG, Que Marianne était jolieir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0025HX7M4 ou Ce soir au cirque (à écouter en cliquant sur l’image ci-dessous)

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=B0025IDBPG&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoulon-21ir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0025IDBPG

A ma connaissance, il a chanté toutes ses oeuvres, et n’a qu’une seule fois écrit pour quelqu’un d’autre. J’ai bien de la chance car cette fois là c’était avec moi. Nous avons offert Les torrents d’amourir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0049S7PAM à Line Renaud. Michel a écrit le texte et j’ai composé la musique de ce titre qui était le single de l’album Rue Washingtonir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0044FEYQI en 2009.

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=B0044FEYQI&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoulon-21

ir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0044FEYQINous avions pas mal de projets dans ce sens, si la maladie ne l’avait pas foudroyé en 2016. Michel voulait se tourner vers d’autres chanteurs. Ecrire, composer et produire (réaliser) pour d’autres interprètes que lui… On en a beaucoup parlé ensemble et l’idée nous plaisait bien.

Je décortique sa manière de faire dans les nombreux chapitres que j’ai rédigés à propos de l’album Comme Vousir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B000E0W3LA .  Sa recherche du mot juste jusqu’à en perdre les pédales pendant l’enregistrement de sa voix, les petits bouts de textes qu’il me confiait. (voir les chapitres 1 à 10 Michel Delpech : Album comme vous sur ce site, rubrique biographie).

Michel Delpech : L’album « Comme vous » chapitre 1

Michel Delpech mettait un point d’honneur à écrire des mots qui correspondaient à son âge, et à son époque.

Lorsqu’il a eu 60 ans et que nous avons travaillé ensemble sur son album Sexair?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0024Y5Z3W, il m’a confié ne plus vouloir écrire de chansons d’amour. Des chroniques de vies des autres, des histoires plus universelles, même si comme il le disait lui-même :  Les histoires des autres sont un peu aussi mes histoires à moi...

En conclusion de ce petit article, j’aimerais qu’en écoutant les chansons de Michel, vous pensiez à l’écriture de celles ci, à ces petits mots qui n’ont l’air de rien mais qui vous touchent profondément. Et si vous ne savez pas pourquoi, ne cherchez surtout pas à comprendre, laissez vous rêver.

Les mots qui nous touchent sont les tours de magie des bons auteurs de chansons dont cet homme là faisait partie…

La trace écrite de Michel Delpech restera sans doute aussi forte que son empreinte vocale, du moins je l’espère.

Allez je vous laisse avec un extrait d’une de mes chansons préférées : paroles de Michel Delpech.

 

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Michel Delpech, l’Auteur »

  1. J adore Michel Delpech..j ai presque tout ces cd et tous ses livres.. superbe ablum comme Vous …il nous manque.. très bel article… cordialement…

  2. Mais qu’est ce que je l’aimais,je n’arrive pas encore à le voir en photo et à repenser la fois où je l’ai vu sur un plateau, il peinait à expliquer son cancer de la langue etautres ,et on le faisait parler,je suis si triste,mais quelque bonne idée ,de le faire monter d’un grade parmi les grands et non pas le chanteur qui « accompagnait ».Michelle.

  3. Bonjour Monsieur Foulon. Nous avons donc le même objectif: valoriser le talent d’auteur de Michel Delpech. Vous pouvez intervenir davantage dans le groupe FB que j’ai ouvert: « Michel Delpech, auteur ». J’ai rencontré plusieurs fois Michel et nous sommes restés en relation épistolaire pendant 30 ans, jusqu’à son décès. J’ai eu quelques échanges avec Bastien Kossek. J’ai souvent pensé à un projet de livre consacré aux textes de Michel Delpech, retraçant leur genèse, leur contexte. Un tel ouvrage n’existe toujours pas. Ce serait bien de mettre en route ce projet à plusieurs. Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *