Les anniversaires à Boussy St Antoine

10143-300x210

C’est au coeur de la résidence « les marronniers » (groupe Orpea) que j’étais attendu ce mardi 29 octobre, comme chaque dernier mardi de chaque mois pour célébrer les anniversaires.

J’arrive toujours au moins 30 min en avance afin de participer à l’installation des résidents, car je sais que  telle personne aime être près de moi, telle autre préfère rester au fond de la salle etc… ils ont tous leurs petites habitudes, je les connais, et parfois les soignantes l’ignorent.

Etre en avance me permet aussi de papoter avec certains d’entre eux. Par exemple j’aime bien avoir le temps de prendre un café avec Nicole, dire trois mots à Renée ou encore Barbara.

Cela ne vaut bien sûr que si les résidents sont à l’heure, c’est à dire si on les amène en temps et en heure, ce qui est loin d’être le cas, et bien souvent c’est Muriel, l’animatrice, qui va chercher les résidents pour que je puisse commencer ma prestation devant un public conséquent.

Enfin bref, nous étions donc moins nombreux que la dernière fois. Je comprends que certains résidents sont fatigués, je comprends également que les soignantes savent qui est apte à venir faire la fête et qui ne l’est pas, je respecte leur métier, mais je pense aussi que parfois elles manquent un peu de discernement  et de volonté pour amener les résidents dans le réfectoire. Fatiguées ? Démotivées? Je peux comprendre ça.

Mon copain Abel n’était pas des nôtres. J’ai réclamé sa présence à la pause « goûter »  et c’est Muriel qui est gentiment allée le chercher. Je lui ai joué une chanson italienne pour lui faire plaisir mais Abel ne tenait pas en place, il est donc reparti vers l’UVP (Unité de Vie Protégée).

153c38e8-8c1b-4027-a7f9-e1ef28bcf8c0-300x169

Les animations « anniversaires » sont pour tous, et ceux qui ont des troubles du comportement dûs à leurs pathologies sont souvent calmes pendant la musique. J’ai constaté cela au cours des ateliers chansons que je propose au coeur des unités de vie protégée.

Mais parfois c’est plus compliqué que ça… en tout cas pour en revenir à Abel, je l’ai toujours vu entouré de son épouse (Suzanne) et/ou de sa fille (Laurence) et ça change forcément la donne.

Ma copine Barbara était bien là, et heureuse de l’être ! Celle qui, il y a encore quelques mois était «déposée » au fond de la salle a maintenant une place de choix..au plus près de moi. Quand même, une ancienne musicienne (Guitare/piano), je trouve que c’était dommage de la placer au fond.

Muriel a une belle complicité avec Barbara. C’est d’ailleurs elle qui est allée la chercher le plus tôt possible.

Mes copines Renée, Ariane, Maud, Nicole et Josette étaient aussi présentes, tout sourire!

b4d6b6f0-fd0d-46f8-acc2-128e6834a8dd-300x169

Côté répertoire, que des succès des années 60,70 et quelques plus anciennes comme ceux d’Edith Piaf, chansons indémodables et intemporelles. Mon Manege A Moiir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B002RVM8H8 et La vie en roseir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B003Y2HDVK ont toujours beaucoup de succès auprès des anciens mais aussi des plus jeunes.

Emmanuel qui accompagne son épouse (résidente) nous a fait le plaisir pour la deuxième fois consécutive de nous jouer quelques chansons en s’accompagnant de ma guitare que je lui prête volontiers pendant la pause goûter.

529ca233-e1e4-4fe2-a41f-ad59599d2bf4-300x169

J’aime beaucoup ces deux personnes que sont Emmanuel et sa femme. Ils participent volontiers en chantant joyeusement tout ce que je propose. Et ils ne manquent pas d’humour.

Cette fois-ci il nous a offert une chanson de Brassens et une autre de Felix Leclerc. Merci et bravo à lui!

d3566676-c49b-4e03-b107-bccdfc6a570d-169x300

Après avoir célébré les anniversaires du mois, et une fois les résidents nourris et désaltérés, j’ai repris la guitare pour quelques chansons comme Cette année-làir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B0024M92SS de Claude François mais aussi des tubes de Michel  Delpech et Hervé Vilard, toujours très appréciés dans les ehpad.

Tout allait bien…

La mauvaise surprise du jour fut de voir deux soignantes débouler dans la salle à 16h45 et commencer à emmener des résidents, notamment ceux de l’UVP, d’une manière pas très douce pour ne pas dire brutale.

Ce n’est pas la première fois que ça arrive..une fois on a même balayé la salle dans mes pieds.. Bref.

Ma copine Nicole était ravie, elle a eu trois chansons d’Elvis, son chanteur préféré.

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=B00EIQPEA8&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoul04-21ir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B00EIQPEA8

Barbara n’a pas perdu une miette de cette animation, focalisée qu’elle était sur mes mains jouant de la guitare.

 J’ai terminé avec Et j’entends siffler le trainir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B00AXR3SF4  : « j’ai pensé qu’il valait mieux nous quitter sans un adieu… » sans même avoir pu dire au revoir à ceux qui ont été emmenés de force.
Les anniversairés du jour ont soufflé leurs bougies, reçu des cadeaux de la maison… Tout va bien alors. Merci et bravo à tous les participants et rendez vous le mois prochain dans la bonne humeur, j’espère.

anniversaire-bougies-gâteau-tarte-à-la-crème-300x188

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *