Les anniversaires à Paris 6

FullSizeRender_2-1-300x297

C’est à deux pas de la statue de St Joseph (ci-dessus) placée au centre du paisible jardin que les résidents de l’ehpad Antoine Portail m’attendaient, vendredi 24 janvier, pour célébrer les quelques anniversaires du mois.

Le bouche à oreille fonctionne bien dans cette résidence et une fois de plus nous affichions complet. Lors de ma dernière visite il n’y avait même plus une chaise de libre, c’était en octobre dernier.

Les anniversaires à Paris 6

Heureusement qu’en installant les résidents , les soignantes et autres bénévoles (nombreuses) pensent à me laisser un passage entre les fauteuils car j’aime aller voir tout le monde de près quand je chante.

Mes copines Lucienne, Carmen et Marie-Maurice étaient bien là mais il y avait beaucoup de nouvelles têtes en face de moi.

Quelques hommes (souvent des prêtres dans cet établissement) étaient parmi nous, dont deux ou trois très enthousiastes.

Côté répertoire j’ai navigué entre les années 70 et le 18 ème siècle, c’est dire si le répertoire était large ce vendredi.

Quelques soignantes sympathiques se sont gentiment dévouées pour une chorégraphie sur des titres de Claude François. Les clodettes du jour ont fait de leur mieux, je les remercie.

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=B0788YKWZ5&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=monsitein09d1-21ir?t=monsitein09d1-21&l=am2&o=8&a=B0788YKWZ5

Les résidents de l’unité protégée ont été conviés et j’étais heureux de les voir chanter et taper dans les mains.

Certaines familles présentes sont venues me féliciter en fin d’animation et ça m’a fait plaisir.

Les résidents de cette maison religieusement tenue sont globalement assez érudits et même s’ils ne participent pas tous, ils sont très attentifs aux chansons, surtout à ce qu’elles racontent.

Une résidente m’a réclamé « aux marches du palais » , une autre du Guy Béart, une autre m’a demandé Siffler sur la colline et L’été indienir?t=monsitein09d1-21&l=am2&o=8&a=B0026U39S2 de Joe Dassin.

Nous avons conclu avec Pour un flirt de l’ami Michel Delpech et je n’ai pas pu m’empêcher d’enchainer avec Chez Laurette.

Les anniversaires ont été célébrés en musique et très joyeusement, puis je suis reparti assez vite pour tenter d’éviter les fameux « bouchons » du Vendredi fin d’après midi… hélas j’ai quand même mis deux heures pour faire les 40 km qui séparent ma maison de la résidence Antoine Portail. Mais les visages et les sourires reçus ce jour là m’ont tenu compagnie durant le trajet.

Je vous rappelle que cette résidence fait partie de la belle association Monsieur Vincent.

http://www.monsieurvincent.asso.fr

Prochain rendez-vous fin février pour d’autres anniversaires.

Portail-1

 

2 réflexions au sujet de « Les anniversaires à Paris 6 »

  1. Encore bravo pour ces moments de bonheur que vous apportez à nos aînés, les malades…ils ne peuvent aller à des concerts et là c’est vous qui vous déplacez pour les convier à un concert….ils doivent passer des bons moments a chanter, sourire, rire, parler et le soir pouvoir discuter de ces moments de grâce qu’ils ont vécus…

    1. Oui Dani c’est exactement ça …Et je les imagine souvent, lors de leur diner ,revivre l’animation du jour.
      J’ai beaucoup de chance de faire ce joli travail. tant de belles rencontres . Je ne sais pas ou vous êtes mais si un jour vous voulez venir à une animation c’est peut être possible (exceptionnellement).
      Merci de votre fidélité
      Bien amicalement
      Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *