Apéritif dinatoire à Maisons Alfort

FullSizeRender_1-199x300

L’affiche disait : « Venez chanter avec Laurent Foulon le 12 avril ». C’est fait. Ils sont venus, ils ont chanté avec moi et nous avons passé une bonne soirée aux salons de la Tourelle à Maisons Alfort.

Nous n’étions pas très nombreux mais la clientèle était de qualité, fidèle et active.

Je suis arrivé sur les lieux à 18 h pour installer ma sono tranquillement. Une heure trente plus tard, tout était en ordre, petite balance son comprise, il ne restait plus qu’à attendre le public, convié pour 20h.

Les arrivées se sont étalées entre 20 h et 20h30 et j’ai donc commencé vers 20h40.

Les fidèles du quartier des bords de Marne étaient présents. Je les avais rencontrés lors de mon premier passage le 14 septembre 2017, et j’étais content de les retrouver car ils sont bien sympas.

Apéritif dînatoire à Maisons Alfort

De mon côté, j’avais annoncé l’événement sur Face Book bien en amont car c’est rare que je me produise dans une soirée publique.

Pas mal de monde s’était engagé à venir mais il y a eu quelques défections pour causes diverses – grippes, grèves etc – et d’autres abandons de dernière minute pour cause de « je ne sais pas quoi ».

J’étais très heureux de retrouver Corinne, Didier et Renée (maman de Corinne) qui étaient déjà là en septembre. Ils étaient accompagnés de Françoise et Claude, deux amis qui leur vont bien.

Très heureux aussi de retrouver Marie et Jean Jacques, parents de Véronique qui était là aussi. Ils étaient accompagnés de Chantal et Paul que j’étais content de revoir, et une amie de Marie, Claudine, s’était jointe à cette belle équipe d’amis fidèles.

fullsizeoutput_1c89-300x189
de gauche à droite: Paul, Chantal, Claudine, Marie, J.Jacques et Véronique

Véronique ne savait pas pourquoi elle sortait dans cet endroit, ses parents ne lui avaient pas dit que c’était pour me voir. Ainsi la surprise fut totale quand elle m’a vu. Véronique est résidente à la M.A.S « La clé des champs » où je me rends souvent, elle est une groupie inconditionnelle et je l’aime beaucoup.

La soirée musicale :

FullSizeRender-165x300

J’ai commencé la première partie par un hommage à Jacques Higelin avec un extrait de Tombé du cielir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0725XT14Y, puis j’ai rendu hommage à Tom Petty, disparu il y a peu aussi en chantant Square Oneir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0040PTFWA en m’accompagnant à la guitare et à l’harmonica.

Avant d’essayer de faire chanter l’assistance, j’ai chanté quelques titres que je n’ai pas souvent l’occasion d’interpréter, comme Twist In My Sobrietyir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B003817JC0 , Venusir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0070R78O2 du groupe Shocking Blue (reprise par Bananarama dans les années 80) ou encore Blowin’ In the Windir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B00IXK6HDI puisque j’avais pris mes harmonicas.

Le public s’est ensuite chauffé la voix sur « Wight is Wight » et « Si maman si », « Bambino » entre autres.

Puis nous avons joué à mon jeu préféré, celui de distribuer des paroles au public: Ils chantent ensemble une chanson entière et je les accompagne à la guitare, en donnant le départ et en aidant un tout petit peu si ça déraille.

Alors, résultats des courses : Sur les titres en Français, ils ont été bons, sur les titres en Anglais….euh..

Tout le monde a été très performant sur Encore un matinir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0026XKF1I, vraiment c’était bien agréable.

L’illustre chanson de Lennon – Imagine – a été plus délicate, et je n’ose pas parler des autres titres en Anglais, mais ils n’étaient pas fastoches je l’avoue.

Un hommage à Johnny avec Toute la musique que j’aimeir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B003IWF8RM. Et là j’ai eu le bonheur d’être accompagné à l’harmonica par l’ami Paul.

fullsizeoutput_1c91-300x300

Ce blues endiablé  a donné envie à certains qui avaient des fourmis dans les gambettes de danser un peu, alors nous avons enchainé avec Cette année-làir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0024M92SS avec pour l’occasion sur la piste 7 ou 8 Clodettes et quelques Claude François, parmi lesquels je décerne la palme à Jean-Jacques qui nous a fait un Cloclo inédit sous le regard admiratif de sa fille.

IMG_3414-300x196

Puis ce fut l’heure d’une petite pause de 10 minutes bien méritée par tout le monde.

FullSizeRender_4-199x300

La deuxième période a démarré par un autre hommage à Higelin avec Tête en l’airir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0728JL4B5. «

« Et je crie, et je pleure,

et je ris au pied d’une fleur des champs,

Égaré, insouciant dans l’âme du printemps,

coeur battant, coeur serré,

Par la colère, par l’éphémère beauté de la vie… » 

Puis nous avons chanté Foule sentimentaleir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B002535OZ6 de belle manière, textes à l’appui pour tous.

FullSizeRender_2-169x300

Et c’est là que Françoise, amie de Corinne, a eu la bonne idée de me demander une chanson de Bruce Springsteen, chanteur que j’aime tellement.

J’ai opté pour un titre traditionnel Américain tiré du Gospel que le « Boss » a repris de voix de maître dans son superbe album We Shall Overcome the Seeger Sessionsir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B000F4RHX4 rendant hommage à toutes les musiques traditionnelles Américaines et par la même à Pete Seeger, folkeux « banjo player » Américain.

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=B000F4RHX4&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoulon-21ir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B000F4RHX4

La chanson s’appelle O Mary Don’t You Weepir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B00JOWKO7Y. J’ai donné les paroles du refrain à tout le monde en leur disant , je vous montre un refrain et ensuite vous vous débrouillez mais si tout le monde y met du coeur ça risque d’être très beau. Et c’était vachement bien. Tout le monde a « envoyé du lourd » et du coup la chanson avait une fière allure.

FullSizeRender_3-177x300

Les paroles sont bibliques et très simples, elles parlent de Moïse et de l’exode. Il suffit de les chanter ensemble  assez fort et ça sonne bien. C’est l’effet de masse sur le refrain qui fait l’histoire.

Oh Mary don’t you weep, don’t  mourn 

Oh Mary don’t you weep, don’t mourn

Pharaoh’s army got drowned, oh Mary don’t you weep

Après ce bel épisode, nous avons continué à nous dégourdir les jambes avec Be Bop A Lulair?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B004B590FQ  , chanson sur laquelle tout le monde s’est déhanché comme il se doit. A cette occasion, Paul a repris l’harmonica pour m’accompagner. Bravo Paul!

Puis ce fut l’heure d’un second hommage à Johnny avec l’incontournable Gabrielleir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0025IH4TK , un petit tour chez Marc Lavoine avec Elle a les yeux revolverir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0025MHBYY, un autre chez Roch Voisine avec un Hélèneir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0026UF1M4 que tout le monde a chantée avec le texte sous les yeux et The Passengerir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0023C4WGQ d’Iggy Pop à la demande de Véro.

IMG_3422-225x300

IMG_3420-177x300

En effet depuis le début Véronique me demandait la chanson qui faisait la la la la la qu’elle m’avait déjà entendu jouer. Au début j’ai pensé à Pour un Flirt mais quand j’ai fait la célèbre suite de 4 accords de ce titre (The passenger), Véronique s’est levée en disant «c’est ça les lalala lala ». Bravo Véro, bonne oreille musicale!

Puis il était temps d’arrêter alors nous nous sommes quittés sur Il est où le bonheurir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B01BT7UC5K, évidemment reprise en choeur par tous.

J’ai posé la guitare, suis allé me débarrasser de ma chemise pour passer un pull et suis revenu pour prendre un verre avec les amis.

Au bout de quelques minutes j’ai remis la guitare en bandoulière pour chanter un bien émouvant « Chez Laurette » en duo avec ma copine Véro, sous le regard attendri de ses parents mais aussi de toute l’assistance , et Véronique a bien méritée la belle ovation que tout le monde lui a offert à la fin.

fullsizeoutput_1c7c-225x300

30120391_10155955141248381_239095069_n-230x300

Merci à Sarah et Julien pour l’accueil sympathique aux salons de la Tourelle et l’aide pour porter le matériel.

Merci à tous pour votre participation remarquée et remarquable. la prochaine fois on sera trois fois plus et ça va faire du bruit à Maisons Alfort !!

N.B.: Je vous rappelle que tous les titres de chansons en bleu ainsi que les images de disques sont des liens directs vers Amazon.fr pour les acquérir aux meilleurs prix.

Pour info, le titre The Passengerir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0023C4WGQ d’Iggy Pop est un des rares tubes d’Iggy Pop. J’entends par « tube » un titre populaire. La force mélodique de ce titre est le « lala lala la la la » du refrain, tellement gimmick qu’il séduit les résidents des maisons d’accueil spécialisées et autres foyers instantanément. Je la fais même découvrir dans les Ehpad et ça plait tout de suite. Cette chanson est irrésistible.

Le compositeur et producteur de ce titre d’Iggy Pop n’est autre que Maître Bowie. C’est aussi lui qui joue le piano sur cette chanson et assure les choeurs.

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=B071CPZVV9&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoulon-21ir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B071CPZVV9

Une réflexion au sujet de « Apéritif dinatoire à Maisons Alfort »

  1. Tu as été super comme à chaque fois, merci à toi, la seule chose difficile, c’est tes textes en anglais, le temps que j’arrive a déchiffrer le 1er mot tu as fini la chanson 😂😂 faudra que tu m’expliques comme tu fais …lol…. nous avons passé une merveilleuse soirée. Merci pour les belles photos avec Vero qui te dévore des yeux 🤗🤗 gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *