Repas de Noël à la MAS de Noiseau

fullsizeoutput_13e2-300x169

Le 17 décembre j’avais rendez-vous avec mes copains de la M.A.S de Noiseau pour le dernier repas de Noël de l’année 2017.

Je suis toujours content d’aller dans cette Maison d’Accueil Spécialisée. J’y suis très bien accueilli et les résidents sont très attachants.

L’an passé c’est « aux salons de la tourelle » à Maisons Alfort que nous avions fêté Noël ensemble.

Repas de Noël de la MAS de Noiseau

Cette année, la direction de l’établissement avait décidé, gain de place oblige, que ça se passerait à Noiseau, au sein même de la MAS.

Je suis arrivé vers 10H30 pour installer mon matériel de sonorisation. Grippé, fièvreux, mais heureux  d’être là.

Les résidents s’étaient fait beaux. Arnaud et Alain, costumes cravates de rigueur.

Après un joli discours de la directrice, j’ai mis en play-list quelques Christmas songs de Sinatra et nous sommes passés à table.

fullsizeoutput_13e0-300x169

J’étais content de revoir les familles des résidents aussi. Nous avions bien sympathisé l’année dernière et je savais que l’ambiance serait chaleureuse.

Les résidents (poly-handicapés) sont étonnants. Leur réaction à la musique, à la chanson populaire est impressionnante. Certains parlent le langage des yeux, celui du sourire, et le plaisir qu’ils ont à l’approche de la musique est démultiplié.

Nous avons chanté ensemble les plus grands succès de la chanson Française. Beaucoup de titres dynamiques bien entendu. Quelques chansons « hommage » à Johnny aussi. Johnny, tant aimé dans les établissements de santé tels que les MAS ou les FAM.

fullsizeoutput_13e3-300x169

Plusieurs volontaires pour faire les « Clodettes » du jour… et un Claude François de luxe, en la personne du directeur adjoint. Bravo!

Pendant le déjeuner, il m’avait demandé de ne pas le faire chanter. J’ai tenu parole, je lui ai demandé de danser. Et puis les chaussures qu’il portait s’y prêtaient tellement.

P1020577-300x169

Voilà un directeur adjoint proche des résidents, qui sait s’amuser quand il faut et être sérieux quand c’est nécessaire.

A l’image de la directrice, qui tient bien son établissement, qui semble avoir de très bons rapports avec les soignants, et qui n’hésite pas à lever les résidents de leurs fauteuils pour les faire danser. L’an passé elle avait pris le micro pour nous chanter l’hymne Russe (son pays d’origine).

Je le répète souvent, un bon établissement est avant tout une bonne direction.

Après avoir écumé les gros tubes de Delpech, Dassin, Fugain et autres figures emblématiques des années 60/70/80, j’ai cédé ma place à quelques jeunes, résidents et familles, qui ont interprété un titre dont j’ignorais totalement l’existence (Chocolat?) et ont enchaîné avec deux ou trois titres du même acabit, dont ceux de l’incontournable Gimm’s.

P1020587-1-300x169

Occasion pour moi de faire une pause, et pour les jeunes de s’éclater.

Après cela, certains avaient des fourmis dans les jambes. J’ai donc passé quelques titres via mon ordi. Du Kool and the Gang, du Earth wind and fire, du Kassav, entre autres… pour la plus grande joie des soignantes qui se sont régalées.

P1020603-300x169

Les soignantes sont formidables aussi à la MAS de Noiseau. Travail, patience, amour… elles savent ce que c’est! La bien traitance, elles connaissent.

L’équipe d’animation est performante et ne manque pas d’affection non plus pour les résidents. Bravo Krystel et Erika!

Après la danse, quelques « guitare-voix » pour se quitter en chantant.

Nous avons passé un moment inoubliable ensemble ce dimanche là à Noiseau.

Je reviendrai en cours d’année pour une animation guitare-voix, sans sono, et peut être à Noël prochain?

La MAS de Noiseau fait partie de l’association « Les jours heureux ». Un nom qui va bien à cet établissement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *