Les anniversaires à Montlhéry

 

2FC981EA-3EA7-4274-ADC2-0698B0F0169E_1_201_a-225x300

C’est à Montlhéry , jolie ville de région parisienne célèbre pour son circuit automobile, en plein coeur du village, au sein de la résidence File Etoupe, que j’étais attendu ce mercredi 28 juillet.

Il y avait longtemps que je n’étais pas allé dans cette belle résidence, un an jour pour jour.

Il y a eu l’épidémie qui a tout foutu par terre, et puis l’après Covid, qui n’a guère été plus propice, alors ce mercredi là on peut dire que je fêtais mon « come back » , avec toutefois quelques règles sanitaires bien définies :

L’entrée dans l’établissement est toujours stricte au niveau sanitaire. L’ehpad File étoupe n’a pas attendu les mesures gouvernementales pour agir. Pass sanitaire , masque etc… que de changement par rapport à 2019 où je pouvais me coucher sur les fauteuils roulants…

Reviendrons nous à cette « folle époque » ? Pourrons  nous chanter sans protection, pourrons nous voir le sourire des gens et pourrons nous serrer dans nos bras quelques centenaires en demande de câlins? J’en doute mais l’avenir nous le dira.

C’est Mélodie , une des deux animatrices de la maison (Françoise étant en congés) qui m’a accueilli gentiment comme d’habitude et j’étais heureux de retrouver certains visages côté résidents et côté encadrants.

Deux ou trois copines résidentes m’attendaient impatiemment puis j’ai fais la connaissance de quelques nouvelles têtes, notamment celles de  Maria et Mimi, mais j’en parlerai plus loin.

Je suis arrivé dans cette salle d’animation , vraiment dédiée à la musique parce qu’acoustiquement irréprochable. C’est un vrai bonheur de chanter et jouer dans cette salle là.

Les résidents , une grande majorité de femmes étaient déjà installés, et j’ai reconnu quelques visages qui m’ont offert leurs plus beaux sourires.

1A0EA85C-A9AF-4658-8305-B75AE8B58B0E_1_201_a-284x300

Une résidente que je ne connaissais pas était au premier rang. Maria! Mélodie m’a dit : «  je l’ai installée là, vous allez adorer » … en effet Maria a immédiatement sympathisé avec moi. Elle a un langage direct, elle est rock n’roll Maria… elle dit ce qu’elle pense et j’aime plutôt ça.

A7EED5FB-406E-4186-8000-DCA308BDC2D0_1_201_a-300x238

J’ai chanté tout ce qui me passait par la tête, sans réfléchir, selon leurs réactions… ainsi nous sommes passé d’Yves Montand , à Michel Delpech , en voyageant chez Edith Piaf, Christophe, Hervé Vilard, Joe Dassin… et bien sur  Claude François !

Pour les chansons de Cloclo j’avais les clodettes qu’il fallait : Sarah, Sylvie , Magali, Mégane , Delphine se sont démenées pour le plus grand plaisir des résidents. Je les remercie du fond du coeur.

E259BBD2-4E68-4F51-BFEF-D3CECFE85DE1_1_201_a-300x203

C8651C04-FF56-4168-80EE-9CA021B5E343_1_201_a-300x191

Delphine n’a pas attendu le moment Clodettes pour se trémousser en cadence en invitant les résidents pour quelques pas dynamiques. Idem pour Mélodie . Bravo les filles !

Ceux qui lisent mes articles régulièrement savent que j’aime que le personnel soignant s’investisse dans les animations et vienne faire la fête avec nous. Ça change tout pour moi et pour les résidents. Malheureusement ça se perd en région parisienne cette belle attitude, à part quelques rares établissements comme celui-ci.

Quand je parle de personnel soignant c’est dans sa globalité vous l’aurez compris  : Aides soignantes , animatrices, stagiaires , services civiques, agents de service…etc.

Quelques chansons de Johnny pour transpirer un peu plus que d’ordinaire, et un bel hommage rendu à Edith Piaf car j’ai beaucoup de plaisir à chanter ses succès et je trouve que ses chansons n’ont pas vieillies… Nous avons donc chanté Non, je ne regrette rien, Mon manège à moi, La Vie En Rose, et celle qui était du Rock n’roll avant l’heure : L’homme à la moto.

Après une grosse heure d’animation dynamique et joyeuse, il était temps de célébrer les anniversaires du mois de juillet. Les résidents se sont donc rendus au réfectoire où je les ai rejoins après avoir passé une chemise sèche.

Le gâteau était magnifique et le sympathique chef cuisinier qui l’avait préparé avec soin semblait assez fier de son travail.

Nous avons chanté individuellement le « joyeux anniversaire »  de circonstance pour Jacqueline, Eliane et Mimi (photo ci-dessous), résidente sympathique avec laquelle j’ai fait ce jour là  connaissance.

CD4B440A-1598-4C87-970A-A6A423E9C5B4_1_201_a-222x300

Un immense merci à tout le personnel présent, c’est très agréable de travailler en votre compagnie.

La prochaine date n’est pas encore fixée mais je pense que je retournerai à la résidence File Étoupe avant la fin de l’année.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *