Animation musicale à Paris 14

01_a_samuel_delmas_ehpad_alice_prin_full-300x200

C’est dans les anciens locaux de l’hôpital Broussais , dans le 14 ème arrondissement, que j’ai chanté ce mercredi 24 aout. Pour être plus précis c’est au coeur de l’ehpad Alice Prin que les résidents et moi avons fait connaissance.

Je revenais juste de vacances dans le Vaucluse, plus précisément à Vaison la Romaine, chez  Jolie maman  , avec toute la famille réunie … des vacances de rêve!

J’ai quand même profité de ma venue dans le 84 pour rendre visite à quelques  établissements , comme à chacun de mes passages.

Je suis donc allé au Pontet , résidence «  les terrasses du Ventoux » (groupe Colisée), à Vaison , résidence « Le Pommerol (groupe Orpéa ), et encore à Vaison à l’ehpad Frédéric Mistral (public). Les trois animations aoutiennes étaient franchement très sympas. Je n’écris pas d’articles car pas de photos… Prochaines animations dans le Vaucluse , en octobre, donc tout bientôt.

Mais revenons à Paris 14e si vous le voulez bien.

C’est Françoise, animatrice de l’établissement, qui m’a demandé de venir. La date était retenue depuis 6 mois. Françoise est une excellente animatrice . Je l’ai connue à Montlhéry (résidence File étoupe) il y a quelques années et nous avons souvent travaillé ensemble. C’est toujours un plaisir car elle se plie en quatre pour mon confort et elle est très à l’écoute. En plus elle aime vraiment les gens..

Alice Prin :

78052320_o-225x300

Celle qu’on surnommait « Kiki de Montparnasse »  a été la muse de beaucoup de peintres, sculpteurs  et photographes, notamment Man Ray (photo ci-dessus) dont elle a été la compagne. Elle fut le modèle de nombreux peintres comme par exemple le célèbre Modigliani ou encore Gustaw Gwozdecki , peintre polonais ayant brillé dans le 14 ème (photo ci-dessous).

200px-Gwozdecki_-_Kiki_de_Montparnasse_1920

Elle même peintre, chanteuse , comédienne, danseuse, après avoir fréquenté d’illustres personnages (dont André Breton, Aragon, Paul Éluard…) la reine de Montparnasse de l’entre deux guerres ayant multiplié les amants, abusé de l’alcool et de la drogue, s’est éteinte le 23/03/53 à 51 ans.

Seul le peintre et fidèle ami Fujita assista à son enterrement.

L’animation du jour :

Françoise avait pris soin de confectionner une affiche pour annoncer ma présence ce jour là. Ça fait partie du travail d’une animatrice d’ehpad mais croyez moi que je ne le vois pas partout.

Les résidents sont ainsi prévenus et peuvent se rendre par eux mêmes au lieu prévu et à l’heure dite. On prévoit toujours d’annoncer ma prestation 30 min avant pour leur laisser un peu de temps.

IMG_8596-225x300

A 14h45 j’étais prêt et les résidents étaient installés. Nous avons fait connaissance en 5 min.

Antony fut le premier arrivé et le premier à se présenter. C’est un type très intéressant, cultivé, agréable et enthousiaste.

Ancien créateur de bijoux pour des grands noms de la mode, Antony porte sur lui colliers, bracelets et bagues de sa création. Bijoux ayant beaucoup de caractère et d’originalité… et en plus c’est vraiment beau.

Nos discussions du début ont porté sur la musique mais aussi sur les films de Sautet et ceux de Lelouch…autant de chefs d’oeuvres incontournables.

Gabriel, aux côtés d’Antony , participait également, ainsi qu’Andrée, discrète mais très attentive et cultivée.

Andrée semblait agacée par le côté « un poil grandiloquent » de l’ami Antony mais c’est aussi ce qui fait son charme.

4D38C65B-FAE7-4236-9395-4D30F7B2D8B4_1_201_a-300x169

Les films de Claude  Sautet nous ont amené à parler d’Yves Montand, superbe César aux côtés de Romy et Samy. J’ai donc commencé par une de ses chansons.

FD5F2FC3-9435-48E2-A9A1-54EC412A5CBC_1_201_a-300x169

Ensuite , nos discussions nous emmené ailleurs , vers d’autres chants, d’autres musiques… Celles d’Edith Piaf sont de loin celles qui ont eu le plus de succès.

Gabriel, Andrée, Maggy, Lucie fredonnaient gentiment les airs des années 50, 60 et 70 que je leur proposais.

Antony faisait des gestes de danseur avec les bras et commentait les chansons. Il ne manquait jamais de superlatif et c’est bien agréable.

Je n’ai pas vu l’heure passer.

A la fin je leur ai offert une chanson de Serge Lama – Je t’aime à la folie – et mon copain Antony s’est écrié : Serge Lama ! grand interprète ! Mais sans Alice Dona pour lui composer des chefs d’oeuvres il n’aurait pas fait cette carrière !

J’étais surpris , touché , d’entendre ça, et me suis dit que si elle avait été présente, ma jolie maman aurait été fière… Je lui raconterai à l’occasion.

 

A7901B94-F28A-4426-9B4D-55C75815EA60_1_201_a-300x171

Donc je t’aime à la folie …la vie.

Une belle initiative de l’établissement : Chaque matin, Café des résidents : discussions autour de la chanson et autre discipline artistique .

Ils m’ont promis qu’au café des résidents suivant , ils feraient un spécial Alice Dona et Michel Delpech.

Je ne sais pas encore quand je retournerai dans cet établissement mais je sais que je serai heureux de revoir toutes ces personnes…pour d’autres chansons… d’autres sourires …

Merci encore à Françoise pour son accueil chaleureux et les quelques photos jointes à cet article.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *