Les anniversaires à Boussy Saint Antoine

10143-300x210

Encore une chaude journée ce mardi 27 aout. Une journée à mouiller la chemise… Comme chaque dernier mardi de chaque mois, j’étais attendu à la résidence « les marronniers » à Boussy St Antoine pour célébrer pas loin de 16 anniversaires mensuels.

La salle était archi comble, ce qui est bon signe, cela est le reflet d’un bouche à oreille qui fonctionne.

Quelques nouvelles têtes, descendues faire la fête avec nous parce que c’était leur anniversaire, comme Jean ou encore Suzanne. De belles personnes, qui même si elle participent peu, restent concentrées et ont eu l’air d’apprécier ce moment festif et joyeux. J’espère que ces deux là reviendront.

Et puis les fidèles au poste comme Ariane, Josette, Renée, Maud, et Nicole (dont c’était l’anniversaire).

Pour son anniv, Nicole a reçu de la part du chanteur-confiturier que je suis, un pot de confiture de framboise « 100% home made et naturelle », et en cadeau bonus elle a eu deux chansons d’Elvis Presley (son idole): That’s Alright Mamair?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B00TWOZB5Eet Can’t Help Falling In Loveir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B0040C0IO2.

J’ai également retrouvé l’ami Abel, nouveau résident dont j’aime aussi parler, avec grand plaisir. Cette fois-ci il était entouré de Suzanne, son épouse, mais aussi de sa fille Laurence. Leur rapport fusionnel me touche beaucoup. Cela respire la famille heureuse, soudée autour d’Abel en souffrance.

Abel a certainement été un époux et un papa aimant pour autant recevoir maintenant.

Il était aussi musicien et peintre et Suzanne m’a promis de me faire découvrir les oeuvres d’Abel à notre prochaine rencontre.

IMG_4705-300x246

Une résidente musicienne dont je parle souvent, Barbara, manquait à l’appel pour cause de chute et de mise sous oxygène… ce qui m’a bien attristé, d’autant plus qu’elle faisait partie des « anniversairés » du jour.

Une fois tout ce joli monde installé, j’ai accordé ma guitare et j’ai commencé par la petite Bill, magnifique chanson du magnifique auteur qu’est Alain Souchon. Du coup, nous avons enchainé avec Foule sentimentaleir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B002535OZ6, élue chanson du 20 siècle… ce n’est pas rien!

Ensuite un peu de tout pour faire chanter l’assistance: Christophe, Joe Dassin, Michel Delpech…

Quelques vieux morceaux « musette » , ce qui est assez rare. Des chansons comme Le dénicheurir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B008KHO0Y2 par exemple.

fullsizeoutput_318e-300x146

fullsizeoutput_318f-300x146

Du Johnny, Hervé Vilard, Claude François. Sur Cette année-làir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B0024M92SS une soignante est arrivée en dansant, déchainée et joyeuse.Elle s’est jointe aux autres Clodettes du jour, Muriel, Laurence et Ariane (résidente)  et toutes les quatre se sont trémoussées comme il se doit, je les félicite!

Une pause pour souhaiter les anniversaires individuellement en musique tandis que Muriel, l’animatrice, fouillait au fond d’un gros sac à la recherche du cadeau correspondant à la bonne personne, ce qui n’était pas une mince affaire étant donné le nombre d’élus du mois d’aout.

fullsizeoutput_318d-187x300

Sur les 16 personnes concernées, une bonne dizaine étaient présents, et nous avons essayé de mettre le même coeur à chaque tour du célèbre « joyeux anniversaire ». Tout le monde a participé à ça aussi et c’est bien.

Après une courte pause, j’ai repris la guitare et nous avons chanté un peu de tout encore. Nicole a eu ses chansons d’Elvis, et nous avons terminé en petit comité car la plupart des résidents se faisaient « kidnapper » par les soignantes …. quand c’est l’heure, c’est l’heure! Peu importe finalement qu’il y ait un chanteur dans la salle…

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=B00EIQPEA8&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoul04-21ir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B00EIQPEA8

Chansons italiennes et espagnoles, à la volée , entre nous : L’italiano  de Toto Cutugno, penso a te du regretté Lucio Battisti , et un peu de Celentano. Toutes ces chansons , Abel les a fredonnées avec nous. La langue italienne lui parle.

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=B000006SS5&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoul04-21ir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B000006SS5

En espagnol, ce fut Besame mucho et bamboleo pendant que notre copine Maud s’affairait à débarrasser les tables, armée d’un grand sac poubelle bleu de la plus grand élégance. J’ai cru qu’on allait finir par balayer dans mes pieds (c’est déjà arrivé aux marronniers) et me laisser les clefs en partant…

J’ai conclu avec Et j’entends siffler le trainir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B00AXR3SF4 pour être raccord avec les bruits qui nous parvenaient de la cuisine restée ouverte …

Barbara : Une belle rencontre avec cette musicienne (Guitare /piano), mais aussi peintre, d’origine Hollandaise. J’en parle souvent dans mes articles comme dans celui ci-dessous :

Les anniversaires à Boussy St Antoine

 

J’ai écrit plus haut qu’elle n’avait pas pu venir nous rejoindre car elle est alitée et oxygénée.

Après m’être changé et désaltéré, d’un commun accord avec l’animatrice de l’établissement Muriel, nous avons décidé d’aller rendre une petite visite surprise à l’amie Barbara dans sa chambre pour lui souhaiter son anniversaire.

Lorsqu’elle a entendu le son de la guitare à l’entrée de sa chambre, elle a tourné la tête et nous a offert son plus joli sourire. Elle m’a ensuite demandé de m’assoir sur son lit et nous avons passé tous les trois un moment magique.

J’ai joué trois ou quatre chansons, dont So Far Away from L.A.ir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B072FQ5L8R de Nicolas Peyrac et Trois petites notes de musiqueir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B003UN5WWA que Barbara aime particulièrement. Nous avons un peu discuté. Muriel lui a offert de l’aquarelle liquide, pratique si elle veut peindre.

J’ai découvert son univers. Le clavier au bout du lit, sa guitare (sublime) accroché au mur au dessus de sa tête, ses photos « souvenir » un peu partout sur les murs…etc… j’étais très ému de ce moment et je crois bien que Muriel aussi. Nous avons accroché des sourires sur son doux visage.

Prochain rendez-vous avec les résidents des marronniers, le dernier mardi de septembre pour d’autres anniversaires, avec j’espère une assistance nombreuse.

 

 

 

 

 

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Les anniversaires à Boussy Saint Antoine »

  1. bonjour Laurent,

    Ce fut encore un très bon moment passé ensemble et oui , papa est en époux et un père exceptionnel
    (je me refuse a parler de lui au passé )
    Malgré ton insistance a chanté devant lui , j’ai bien vu que son regard et son attention parfois était ailleurs et puis, il revenait avec nous et chantonnais et pour ça je te remercie d’essayer de le stimuler .
    Mon père, m’a toujours protégé, poussé ,encouragé a aller de l’avant tout en aillant une éducation stricte et droite .
    Il m’a aidé a me construire au coté de maman meme professionnellement , et j’ai pu ainsi ouvrir ma propre entreprise . Ne t’inquiètes pas …. je suis là …. ça va l’faire !!! me disait – il !!!
    Maintenant c’est a mon tour de lui tenir la main et pourtant je me sent si impuissante façe a cette foutu maladie .
    J’essaye d’etre au maximum présente et de réconforter au mieux y compris maman qui est en plein désarroi ( comme moi mais , j’arrive on va dire , a vivre avec )

    Je ne connais pas beaucoup Barbara mais , j’imagine cette agréable moment qu’elle a pu savourer a tes cotés et qui a certainement été d’une grande complicité entre vous deux .

    Milles merci Laurent d’avoir autant de dévouement pour nos anciens et leurs proches !
    rendez vous le mardi 24 septembre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *