Repas de fin d’année des ainés à Cély en Bière (77)

8448025E-96CD-4478-A27C-20933FE22F31_1_201_a-216x300

C’est au coeur du joli village de Cély en bière, plus précisément dans le restaurant du magnifique 18 trous connu de tous les golfeurs de France, qu’a eu lieu le repas de fin d’année des ainés Célysiens offert par la commune.

En présence du maire de Cély en bière, Francis Guerrier, et de Madame Aude Luquet, députée de la circonscription, cette journée festive s’annonçait sous les meilleurs hospices.

Les ainés, venus très nombreux, semblaient ravis d’enfin se retrouver. Les élus présents et notamment les membres du CCAS avaient mis le paquet pour le bien être des administrés : un cadre de rêve pour un repas magique!

7DB2A3E8-5B96-4C53-B395-998CB2EE48D0_1_201_a-300x225

Je connais bien ce village pour y avoir vécu quelques années et je connais bien ce golf (difficile) pour y avoir perdu quelques balles et y avoir pris beaucoup de plaisir en essayant de jouer correctement.

Le restaurant a peu ou prou changé et j’étais franchement heureux d’y retourner.

Les ainés sont arrivés tranquillement entre 12h et 12h30. Tout le monde a présenté son pass sanitaire et s’est fait prendre la température puis ils se sont installés à leur tables respectives. Ils étaient très nombreux. Je n’ai pas compté mais la salle pleine était impressionnante pour quelqu’un comme moi qui trimballe son trac comme un boulet depuis tant d’années.

DD422301-0A75-4BAC-9285-B25156B5F631_1_201_a-300x225

La salle principale était joliment décorée et le reste du restaurant (qui est immense) était réservé aux golfeurs du dimanche (mais ça c’était dans mon dos donc ça allait). Ils ont donc aussi profité de la musique.

Certains invités sont venus me saluer. Ils se rappelaient du repas que j’avais animé pour eux en 2014. C’était à la salle des fêtes du village.

Juste après l’entrée j’ai testé quelques chansons pour voir si la « mayonnaise » allait prendre. Pour me rassurer sans doute.64682875-A1AB-432C-93A6-B4E250962074_1_201_a-225x300

C’est toujours très délicat comme moment. S’imposer dans le brouhaha, se faire entendre sans brusquer, se faire accepter, et faire en sorte si possible que l’assistance participe immédiatement…c’est là que le trac prend tout son sens.

F1A25E9B-3472-4078-9998-09F52AD5E0D0_1_201_a-225x300

1A043DCF-A15A-4EE0-990C-400A6299E8EC_1_201_a-225x300

0D83A753-C9BE-481B-BEAA-6E02CC31676D_1_201_a-148x300

Les personnes présentes ont réagi positivement en participant au delà de mes attentes. J’étais donc rassuré pour la suite.

Après le plat j’ai enchainé quelque tubes des années 70, en incluant quelques quiz musicaux pour garder le maximum de l’attention des gens. Cela a bien fonctionné. Les ainés invités semblaient vraiment heureux de chanter en choeurs, ensemble, tous unis autour de ma guitare.

9525B8A7-FC8B-44D5-8A1E-DA76B0995CA6_1_201_a-217x300

34DA75E1-7E38-44A9-9DB5-F719DD501918_1_201_a-230x300

Après le dessert, sachant que nous devions libérer la salle pas trop tard, j’ai envoyé le maximum de chansons dynamiques et joyeuses, et puis le moment était venu pour balancer quelques « Johnny » , chanteur toujours très plébiscité… C’est préférable de chanter ses chansons quand la voix est chaude…

Quelques élues se sont prêtées au jeu des « Clodettes d’un jour » , aidées par une invitée que j’avais choisie au hasard et qui ne s’est pas fait prier pour participer. Alors pour que tout le monde se défoule :  Cette année-là 
65B071BC-199D-4CF6-86A1-D96F03919674_1_201_a-300x166

Merci aux quatre courageuses ci-dessus.

Puis ceux qui avaient des fourmis dans les jambes ont pu se dépenser sur quelques chansons  dansantes, et j’ai fini avec des tubes de mon regretté ami Michel Delpech, comme « pour un flirt » par exemple…

D65D10E5-9C3E-4C67-A01E-5380EC1CFE3A_1_201_a-237x300

A44047BD-23F0-455C-AB47-9FE280A85ACA_1_201_a-269x300

Après « Chez Laurette » , une élue, Valérie, m’a réclamé quelque chose – je la cite – de plus joyeux , et c’est sur l’air de La fleur aux dents de Joe Dassin que nous nous sommes quittés.

Tout le monde est reparti heureux. J’ai dédicacé quelques photos pour ceux qui le voulaient, j’ai rangé mon matériel tranquillement et je suis reparti chez moi, franchement content de cette belle journée en bonne compagnie.

Cette journée m’a permis également de revoir mes amis Martine et Charles Querné, Célysiens ancrés à leur cher village…

Ça chantait bien à Cely ce dimanche 5/12. Ça chantait haut et fort. Ça rigolait aussi … c’est tout ce que j’aime . A l’année prochaine peut être?

 

Une réflexion au sujet de « Repas de fin d’année des ainés à Cély en Bière (77) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *