Déambulation dans les étages à la résidence File Etoupe

Unknown-300x107

C’est à Montlhéry , jolie petite ville du 91 connue notamment pour son circuit automobile, que se niche la résidence File Etoupe, en plein coeur du village. Cela fait quelques années que je m’y rends pour chanter et c’est toujours un plaisir.

Les anniversaires à Montlhéry

Ce lundi 7 mars, je n’ y allais pas pour chanter dans la belle salle d’animation, ni dans le réfectoire mais dans les étages.

Lors de mon dernier passage, Nicolas, animateur, m’a demandé si je pouvais imaginer quelque chose pour les résidents qui ne descendent jamais aux animations. Ceux qui restent dans leurs unités.

J’ai alors repensé à mes déambulations d’après confinement dans les unités de certains établissements, notamment la résidence Catherine Labouré (Paris 12) et l’ehpad St Joseph (Louveciennes).

Déambulation dans les étages à Paris 12

Je leur ai envoyé un devis en ce sens et donné quelques dates possibles. Nicolas a obtenu l’accord de la directrice de la maison, qui, entre parenthèse, est toujours à l’affut de choses concernant la bien traitance de ses résidents.

Et me voici donc , ce lundi 7 mars, pour quelque chose de nouveau et de passionnant.

C’est Sylvie , ancienne soignante de la maison, nouvelle animatrice, qui m’a gentiment accueilli.

Je sais qu’elle aime les gens, je l’ai vue oeuvrer en tant que soignante et je pense qu’elle va être une très bonne animatrice pour les résidents de file étoupe.

C’est donc elle qui m’a accompagné dans les différentes unités de l’établissement. Je ne connaissais pas les unités, je n’étais jamais monté. C’est nickel ! Et il y a une belle ambiance de bien traitance à chaque étage. Les soignantes présentes sont disponibles, joyeuses et proches des résidents. De très bons points et de bonnes augures pour mon animation du jour.

Nous avons commencé par le deuxième étage. Sylvie avec moi, et Nicolas au rez de chaussée en train de décorer le réfectoire pour leur futur repas à thème – une raclette, donc ambiance montagnes , neige etc.. – aidé de quelques résidents.

Ma déambulation est ouverte à tous bien entendu mais ma présence dans les unités est surtout faite pour ceux (les plus dépendants) qui ne descendent pas souvent aux animations proposées.

Au deuxième étage, un groupe de têtes blanches m’attendaient sagement dans le petit salon TV au bout du couloir. Un endroit vitré où la lumière du jour venait nous faire de l’oeil. Un endroit qui doit cogner l’été mais parfait pour cette saison.

C5753987-DBF7-42B4-AB91-67AF7172B7B4_1_201_a-300x225

J’ai joué et chanté tout ce qui me passait par la tête et tout le monde a participé de bon coeur.

770AB8C7-B5DA-4E18-B6A4-B4EE0A3EF0AB_1_201_a-300x284

Puis nous nous sommes rendus un étage en dessous. Trois ou quatre résidents étaient au coin TV. Les soignants sur place ont immédiatement réagi et sont allés chercher un peu de monde. Ils les ont installé comme je leur avais demandé, le tout avec le sourire et dans la bonne humeur.

Et puis, petit à petit j’ai vu d’autres résidents arrivés, attirés par la musique, par la bonne ambiance qui régnait , et finalement nous nous sommes retrouvés nombreux.

Au premier comme au deuxième étage , j’ai vu les visages s’allumer petit à petit, le bonheur dans les yeux des résidents, les sourires venir s’accrocher à leurs lèvres, leurs mains et leurs pieds bouger… et ça , c’est une vraie récompense.

3FB097D5-ED02-4947-86AA-4B01224B0100_1_201_a-225x300

Certains ont aussi effectué quelques pas de danse, aidés par les soignantes en place ou par Sylvie, l’animatrice citée plus haut.

Je suis redescendu heureux de ces deux jolis moments. J’aime repartir en laissant derrière moi cette joie, ces bravos , ces mercis , tout ce bonheur semé aussi rapidement. dans ces cas là je me sens vraiment utile. Ça peut paraitre prétentieux mais comme dit la chanson de Julien écrite par Roda Gil «  je veux être utile à vivre et à rêver »

Et c’est pour ça que ce genre d’initiative prise par un établissement me semble  être de la bien traitance pure.

Une fois au RDC , Sylvie m’a demandé si je voulais bien aller chanter un peu pour ceux qui sont au PASA. J’ai accepté avec plaisir.

Le P.A.S.A c’est le Pôle d’Activités et de Soins Adaptés.

Les P.A.S.A sont destinés à accueillir durant la journée des résidents de l’ehpad souffrant de maladie d’alzheimer ou apparentée, ayant des troubles du comportement modérés. En gros des gens qui n’ont pas tendance à la déambulation.

00F7A2FD-F956-44F1-A7E8-56F38AB31E26_1_201_a-300x225

Au P.A.S.A il y avait trois résidentes et une soignante. Nous étions donc peu nombreux mais nous avons fait une vraie fête. Une résidente m’a dit quand je suis arrivé : «  je suis contente de vous voir car je m’enquiquine … » elle m’a fait marrer. Ensuite elle ne m’a pas quitté des yeux et était franchement heureuse, comme ses deux complices.

86721B82-D93C-4B6F-8A47-2A90DC7111DB_1_201_a-225x300

Une résidente de passage dans le couloir, s’est arrêtée et est restée avec nous le temps de deux chansons… elle ne pouvait pas plus car elle était en visite.

F8D1D232-6C1B-4EB8-8867-353FF9CBBFE7_1_201_a-225x300

Franchement je ne regrette pas d’être allé au PASA. A refaire la prochaine fois.

Et pour finir, Sylvie et moi avons rejoint la belle salle d’animation où nous avons retrouvé Nicolas et trois résidentes en train de papoter. Nous avons embarqué un résident avec nous sur notre chemin, et je suis entré dans cette jolie salle en chantant et jouant siffler sur la colline…. Tout le monde était ravi.

Le goûter est arrivé et j’ai pris un café avec ce petit monde avant de plier mes affaires et reprendre la route, heureux de ces très jolis moments. Les sourires et les voix des résidents ne m’ont pas quittés sur la route du retour.

Merci à toutes les personnes soignantes croisées ce lundi là pour cet accueil très sympathique que vous m’avez réservé. Même les deux personnes de l’accueil étaient ravies que je vienne dans les étages.

Merci à madame la directrice pour m’avoir fait confiance.

Je floute les photos des résidents par souci de droit à l’image pour respecter le choix de l’établissement.

Prochaine visite à Montlhéry le 28 mars  pour les anniversaires mensuels et prochaine déambulation dans les unités , le mardi 7 juin.

crédits photos : Sylvie

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Déambulation dans les étages à la résidence File Etoupe »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *