Animation de rêve chez « perce-neige » à Bagneux (Saumur)

Lino-225x300

C’est le coeur joyeux que, mercredi matin, je prenais la route en direction de Saumur. 350 km pour retrouver mes amis de la maison « perce-neige » de Bagneux-Saumur.

Je savais que la fête serait belle et ma joie était double puisque le lendemain (jeudi) je devais retrouver mes amis de la maison « perce-neige » de Baracé.

Une bonne « play list » dans mon i phone, quelques « Pimm’s orange »  et autre « Rocher Suchard » m’ont aidé à ne pas voir passer le temps sur la route.

Une courte pensée pour François Fillon en traversant la Sarthe, et une jolie pensée pour Michel Delpech en passant près de l’abbaye de Solesmes, abbaye impressionnante de beauté que Michel et moi avions eu le bonheur de visiter ensemble en 2011… Un moment de grâce partagé avec mon bel ami qui me manque tant.

280px-Solesmes
Abbaye de Solesmes

Arrivé à la maison perce-neige, et comme ma venue était annoncée depuis quelques jours, j’ai été accueilli par des « le voilà! Le voilà » et moultes accolades et embrassades. C’est bien simple, il m’a fallu 15 bonnes minutes pour avancer de 3 mètres dans le hall de l’établissement.

Aurélien, Thierry, Claudy et David se sont précipités pour m’aider à décharger mon matériel. Dans tous les « foyers de vie » et/ou « foyers d’hébergement » que je fréquente, les résidents ne manquent jamais de me proposer leur aide, et ils y mettent le plus grand soin et beaucoup de coeur.

Mon copain Cédric que je me réjouissais de retrouver est parti pour une autre maison « perce-neige » en Vendée… Une bonne recrue pour cet établissement Vendéen car Cédric est un brillant garçon d’une grande gentillesse.

Les résidents s’impatientaient derrière la porte pendant que je branchais ma sono, et je voyais de temps en temps une tête curieuse du côté de la baie vitrée, souvent celle de Thierry ou d’Aurélien.

Ensuite, j’ai pris le café en leur compagnie, à l’extérieur car le beau temps était bien présent mercredi, et ce fut l’occasion pour eux de faire leurs « commandes de chansons »  du jour. Pour David, comme chaque année puisqu’il est fan, ce fut Roch Voisine et Mike Brant, pour Thierry c’était  Michel Sardou, Johnny et Claude François pour Claudy, Edith Piaf pour Audrey, Joe Dassin pour Rachida et Béatrice… Ok, bien noté on fera donc tout ça.

À 15 heures pétantes, tout ce joli monde s’’est installé dans la salle de restauration pendant que je mettais ma plus belle chemise.DSC_0633-300x226

DSC_0635-300x200

DSC_0631-225x300

DSC_0630-300x295

Dès la première note, ils étaient tous debout, sautant, dansant, tournoyant, chantant, criant à volonté…Tout ce que j’aime! Et ils tiennent une heure et demi comme ça, pas de problème!

DSC_0648-300x200

DSC_0643-300x200

 

DSC_0662-300x200

DSC_0661-300x219

DSC_0651-300x200

Côté musique les demandes spéciales ont été respectées, et j’ai eu un nombre considérable de Clodettes sur les deux morceaux de Claude François. Christophe Maé, Bob Marley, Michel Delpech étaient représentés aussi et nous avons fini par un « Tu » de Umberto Tozzi hyper festif avec les « dabadam » de rigueur.

Pendant le goûter, je suis allé retenir ma chambre d’hôtel dans le centre de Saumur. Le Cristal Hôtel, bien tenu, calme et sympathique, très bien situé. Je le recommande.

cristal-hotel-restaurant-300x225

À mon retour chez « perce-neige » j’étais attendu pour une partie de pétanque. Claudy voulait prendre sa revanche de l’an passé. J’ai donc eu les mêmes partenaires qu’en 2016, Thierry et Aurélien, et cette fois ci nous avons perdu, pas de beaucoup mais perdu quand même. Rendez vous en 2018 pour la belle!

FullSizeRender-3-300x262
Mes amis partenaires de pétanque : Thierry et Florian! deux types super!

Après la pétanque, j’ai dîné avec mes partenaires dans l’une des unités. Repas de poisson et brocolis préparé par le chef cuisinier « Sherpas ».

Puis mes copains m’ont accompagné en pyjama jusqu’à ma voiture et j’ai regagné ma chambre d’hôtel pour une nuit récupératrice de mise, car le lendemain je remettais ça à Baracé.

J’ai profité 5 minutes de la douceur des bords de Loire en repensant à cette belle journée parmi ces belles personnes que sont les résidents de « perce-neige »  Bagneux.

FullSizeRender_3-300x220

En allumant la TV dans ma chambre je suis tombé sur le désastreux débat « d’entre deux tours ». Quel contraste pour moi! Hormis le constat qu’aucun des candidats n’ait fait de propositions (à part Macron à la fin) pour la cause des « handicapés », une pensée m’a traversée l’esprit: Je quittais des personnes souffrant de handicap mental mais certainement pas handicapées de la gentillesse, de la courtoisie ni du coeur, et j’assistais à l’inverse venant de ceux qui ont la prétention de vouloir nous diriger et qui devraient donner l’exemple.

Quelque part nos politiques auraient de bonnes leçons à recevoir des résidents de « foyers ». Encore faudrait il qu’ils ne les ignorent pas et qu’ils les fréquentent…

Un mot sur le personnel de la maison « perce-neige » de Bagneux, référants et chef de service. Ils sont au top, aussi bien lors d’une animation que le reste du temps. Je vois de leur part beaucoup d’amour et de tendresse pour les résidents, et vice versa. Merci donc à Carine, Cathy et Eric, entre autres, pour ce que vous faites et pour l’accueil chaleureux que vous me réservez chaque année.

Cette animation était offerte par le groupe de restauration « Sherpas » qui m’a confié une tournée des établissements dont ils gèrent les cuisines.

sherpas-300x73

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *