Michel Delpech : l’album « Comme vous » chapitre 8-part1

Capture-d’écran-2017-12-10-à-23.11.19-300x232

Voilà une image que je garderai à vie. Michel derrière son micro, sourire bien accroché aux lèvres. Nous en avons passé des heures l’un en face de l’autre, en studio lors des enregistrements de sa voix sur cet album né en 2004 : Comme vous.

Je vais essayer de rassembler tous mes souvenirs pour vous raconter ces séances d’enregistrement le plus honnêtement possible. Les hauts et parfois les bas  des « prises de voix » comme on dit dans notre jargon.

Voici donc la première partie du 8 ème volet de la Saga Comme Vousir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B000E0W3LA . Merci encore pour l’intérêt que vous avez porté aux chapitres précédents.

Je vous rappelle que les titres de chansons en bleu sont des liens vers Amazon , pour écoute ou achat, de même que certaines images d’album ou de livres. Toutes les chansons de « Comme vous » existent en mp3, et c’est une bonne nouvelle.

Michel Delpech : L’album « Comme vous » 

600x600-1-300x300

Chapitre 8 : Enregistrement de la voix

1 ère partie

La voix de Michel Delpech:

Sans vibrato  au début des années 60, sa voix a évolué, changé, au cours de sa carrière. A partir de Wight is Wight (1969), le vibrato est apparu.

Il chantait assez haut : « Chérie Lise », « Et Paul chantait Yesterday », ou encore « Rimbaud chanterait », en sont les preuves. Sa voix était reconnaissable, ce qui est un atout quand on veut faire ce métier.

Petit changement de façon de chanter avec l’album « Quand j’étais chanteur » , question de réalisation j’imagine.

Retour des voix hautes avec beaucoup de reverb dans les années 80: Bombayir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B01AMX8GAK  Longue maladieir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115IXMXC ou Animaux animauxir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B01AMX8H6I, par exemple.

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=B005K0GGZI&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoulon-21ir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B005K0GGZI

Quand j’ai travaillé sur les premières mélodies de l’album Comme Vousir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B000E0W3LA , j’ai volontairement choisi des tonalités assez basses. Michel a très vite adhéré à cette idée.

Il venait de sortir « Cadeau de Noël », album dans lequel il avait ciselé quelques excellents textes avec la complicité de l’ami Francis Basset :

Elle arrive juste à l’âge où le miroir se défile
Quand tu lui demandes ce qu’il pense de ta frime
Un pied dans la jeunesse, l’autre sur une peau de banane
Elle veut mettre son charme sous cellophane
Elle passe un paréo et elle se fait des tresses
Pour masquer de ses yeux la détresse
Et moi je la regarde comme un cadeau de Noël
Elle n’a jamais été aussi belle

Et puisqu’il est question de co-écriture avec Francis Basset, je vous conseille ce bel ouvrage:

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=2753805121&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoulon-21

Dans « Cadeau de Noël »  j’avais remarqué que sa voix «  Barytonnait » légèrement.

Et pour tout dire, je trouvais que sa voix « parlée » était hyper intéressante et jamais exploitée.

« Quand Michel nous racontait quelque chose, on l’écoutait » 

Alors j’ai pensé que s’ il chantait comme il parlait, on ferait plus attention au contenu, aux histoires qu’il prenait soin d’écrire. Bien entendu cela reste des chansons avec des mélodies, donc hors de question de parler réellement, mais essayer de s’en approcher au maximum.

«  Tu sais Laurent, tout est affaire de « racontage » me disait il  en riant  .

Les textes de Comme Vousir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B000E0W3LA se prêtaient tout à fait à des tonalités plus basses, à la manière de certains chanteurs Américains qui en vieillissant sont allés dans le grave, la voix bien présente, pour nous raconter leurs histoires à l’oreille. Je citerai Johnny Cash, léonard Cohen, Gordon Haskell, Bruce Springsteen.

Ce dernier,Le boss comme on l’appelle,  venait de sortir un splendide album « The rising » . Michel et moi l’écoutions en boucle, et personnellement, c’était mon disque de chevet, grande source d’inspiration pour Comme vous.

Comme exemple de voix basse je citerai Cet homme est seulir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115J1TDG . J’imagine que certains fans ont été légèrement déroutés en l’entendant pour la première fois, mais je trouvais que l’histoire tenait plus la route dans les tons plus graves.

Michel était très heureux d’avoir l’occasion de chanter de cette manière. Une première pour lui, qu’il aurait volontiers approfondi si la maladie n’avait pas eu raison de lui. Nous avions un projet en ce sens en 2011/2012.

Son ami Didier Barbelivien lui dit un jour que  seules les voix hautes ou médium peuvent être diffusées en radio. Je ne partage pas cet avis. Gainsbourg était quand même diffusé, Biolay l’est aussi…et d’autres.  J’ai entendu Dans chatou qui dortir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0115J3XJE en radio, ça marchait très bien!

Il faut juste que la voix soit mixée de la bonne manière, et oublier un peu les « reverb » qui noient la compréhension des textes.

Capture-d’écran-2017-12-10-à-23.16.11-300x165
Michel écoutant sa voix…

Sa voix était une excellente matière première pour les techniciens du son, et pourtant Michel était rarement content du son de sa voix sur ses albums, il me l’a confié. Il fallait donc qu’il soit en totale confiance pour se laisser aller à chanter en studio.

Comment définir le timbre si particulier M.Delpech?

Moi je dirais : mélange de velours et de Saxo Ténor…et vous qui lisez ces quelques lignes?

 

  • les prises de voix

Christophe Marais me dit : « une fois que tu as choisi le bon micro et le bon pré-ampli, ça roule tout seul. Tu appuies sur « play-rec » et c’est tout bon » .

Christophe, humble parmi les humbles. Il aurait bien essayé de nous faire croire qu’il ne servait pas à grand chose si on l’avait écouté.

Evidemment, il était la bonne personne pour choisir le micro et pré ampli qu’il fallait pour sublimer la voix de Michel. Lui, Christophe , telllement passionné, et raide-dingue du timbre de Delpech. D’ailleurs quel ingénieur-son digne de ce nom ne l’était pas?

Capture-d’écran-2017-12-10-à-23.04.12-300x179

Le voilà, le bel instrument choisi par Marais pour le chanteur Delpech. Sur des plans plus larges vous pourriez remarquer que d’autres micros sont installés autour, dans la pièce…ce sont les petits secrets de notre « Mata Hari «  des studios… le «Sieur» Christophe (nommé ci-dessus).

Le studio Acousti offre un large choix de micros (instruments ou chant) et c’est primordial pour un studio d’enregistrement d’avoir un « parc de microphones » correspondant à la qualité acoustique de la pièce.

Chez Acousti, c’était parfait pour nous: la pièce , le matériel, le piano… nickel!

J’ai connu plus tard, pour mes besoins personnels, le studio Pigalle…pas mal non plus. Moins d’espace pour isoler les instruments mais alors le parc de Micros !!!! Imbattable !

 

Les premiers pas en cabine :

Enfin, quand je dis « premiers pas » ce n’est pas tout à fait exact. Il a posé une magnifique voix « témoin » sur « Petit pays ». Je le raconte dans le chapitre ci-dessous:

Michel Delpech : L’album « Comme vous » chapitre 7- Part 1

Comment vous décrire au mieux ce que je ressentais au moment où l’heure était venue pour lui d’entrer en cabine? Comment arrivais-je à percevoir ses états d’âme? Un Michel Delpech à la fois excité et réticent.

Partagé entre l’envie d’enfin mettre des voix sur les titres et le trac, la peur de mal faire, la frousse que ça ne marche pas…et surtout que ses mots ne collent pas.

Ce n’est jamais simple. Même après 40 ans de carrière. Pas simple de poser des voix en studio car ce que l’on va laisser sur la bande est gravé à jamais sur un disque que l’on doit défendre et offrir au public. Il faut en être fier! Et pour Michel c’est hyper important !

Pas simple non plus de monter sur scène. Même si le public est là pour vous, même si c’est plein à craquer, même si vos chansons sont ultra connues… jamais simple.

En studio c’est différent. Tout est à faire, les chansons n’existent que sur papier, et ne résonnent que dans nos têtes de créateurs.

Nous nous sentions autant responsables l’un que l’autre si quelque chose ne marchait pas, et aussi fiers l’un que l’autre quand ça fonctionnait.

Mais là, celui qui mouillait la chemise derrière le micro c’était lui. Je me contentais d’être très attentif et de le guider comme je pouvais en faisant certains choix à sa place.

Capture-d’écran-2017-11-09-à-12.48.48-300x224

Quand on est derrière un micro en studio, on perd totalement nos repères et notre écoute est faussée à la longue. Michel, dès lors qu’il passait ses journées et une partie de ses nuits, en cabine avec un casque sur la tête n’avait plus le recul nécessaire par rapport à l’entièreté des chansons.

C’est pour ça que le réalisateur est là. C’est son boulot. Le chanteur s’applique à bien interpréter ses mots. Le réalisateur reste en éveil, et selon, il corrige ou applaudit.

Nos deux techniciens du son, Ludo et Christophe, répondent au quart de tour en cas de soucis, et je m’efforce de garder l’esprit clair et de positiver au maximum pour ne pas miner un homme qui fait son maximum et qui parfois est dans le doute. J’ai dit parfois?

Fin de la première partie!

La seconde partie traitera des longues heures passées au studio Acousti à peaufiner les prises de voix. De ces chansons qui prennent vie quand la voix qui va les porter est enfin posée sur la bande.

ir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=2753805121Allez pour clore cette partie de chapitre , un cadeau video, extrait du DVD «  Ce lundi là au Bataclan »

 

4 réflexions au sujet de « Michel Delpech : l’album « Comme vous » chapitre 8-part1 »

  1. Merci, encore, Laurent !
    Le temps n’existe plus, lorsque l’on vous lit. On est vraiment avec vous, dans un petit coin de ce studio, suspendus à cette voix miel/velours , et c’est tellement bon !!
    Nous, nous connaissons le résultat avec cet album magnifique, mais de suivre , presque minute par minute, votre collaboration, le rend encore plus beau !
    Le bonus « Sortie de couples » est un vrai cadeau 💝🎁😍
    À très vite pour la suite … 😄

  2. Comme vous c’est mon album préferé ! Je l’écoute souvent le soir dans ma chambre et je m’endors avec.. cette voix si chaude..du velours et du miel…j’aime toutes les chansons…un trésor…
    pourquoi, Michel, es tu parti si tôt, retrouver les anges, nous privant de quelques albums qui nous auraient rejouis ? Heureusement nous avons tes Cd, tes vidéos, pour t’écouter encore et toujours…
    MERCI, Monsieur Foulon de lui avoir permis de nous faire ces cadeaux inoubliables…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *