Les anniversaires à Saint Maur

 

fullsizeoutput_1dfd-228x300

C’était la troisième édition des anniversaires à la résidence « Les jardins de Neptune » à Saint Maur avec moi, ça se passait hier, samedi 28 avril, et la fête était réussie.

Cet établissement est encore nouveau pour moi, et pourtant j’y ai déjà quelques habitudes. J’ai l’impression de connaître les résidents depuis longtemps tant ils sont sympathiques et accueillants.

Charlotte, l’animatrice des lieux, étant absente pour cause de maladie, je me suis donc débrouillé en arrivant dans l’établissement. J’ai déposé mes affaires dans un petit salon privé qui me sert de loge, et ma guitare au pied du piano comme la dernière fois.

Pour ceux qui auraient raté les premiers épisodes, les voici:

Les anniversaires à St Maur

En attendant que le sol soit sec dans la salle de restauration (le ménage étant en cours), je suis allé faire un tour dans le paisible jardin de la résidence. Le tacot Citroën n’a pas bougé d’un millimètre (voir article ci-dessus) et les fleurs commencent à montrer le bout de leurs pistils.

fullsizeoutput_1dfa-225x300

De retour dans la jolie salle où l’animation devait avoir lieu, j’ai installé les tables et les chaises à ma guise et les résidents sont arrivés tranquillement juste à l’heure. Après les  avoir salués chaleureusement et aidé à en installer certains, j’ai enfin sorti ma guitare  et  commencé par leur offrir une chanson inédite pour eux, une des miennes: Un jardin sur une île.

Chanson écoutée religieusement et appréciée de tous, ça m’a fait bien plaisir.

La salle est grande et les résidents nombreux à venir pour les anniversaires. Si on ajoute les familles en visite du samedi et les soignantes, on est vite une grosse quarantaine.

Sans sono ça pourrait être compliqué pour ma petite voix, mais la salle a une excellente acoustique, ce qui est rare en Ehpad, et nous ne sommes parasités par aucun bruit, aucun papotage, aucun crépage de chignon, aucun chariot  de vaisselle qui traverse la salle en pleine animation…cela veut dire beaucoup de respect pour la musique, pour mon travail, pour le confort des résidents.

C’est vraiment rare que je ne sois pas obligé de hurler pour m’exprimer entre les chansons, rare aussi que je ne sois pas obligé de demander à certaines soignantes d’être plus discrètes, rare encore de ne pas être perturbé par des chariots métalliques, des bruits de vaisselle que l’on range, des infirmières qui viennent faire des piqures, des Kinés ou des coiffeuses qui emmènent certains résidents parce que c’est programmé comme ça …

 A Saint Maur rien de tout ça pour mon plus grand plaisir !

fullsizeoutput_1bd2-300x188

Aux « Jardins de Neptune » ça chante bien, vraiment bien, alors j’en profite pour jouer des chansons dynamiques et festives, et les résidents démarrent au quart de tour. Je peux compter sur leur participation active et c’est important pour le choix des titres.

Je leur ai distribué les paroles de  L’eau viveir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B00834SQQU et Tous les garçons et les filles de mon âgeir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B00B5U37B8 qu’ils ont chanté seuls et de belle manière.

Michèle, résidente sympathique et surprenante, m’a demandé Mon manège à moiir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B006CMLMD4 , je l’ai chanté, ils ont joué le jeu et m’ont accompagné de la plus belle des façons. Idem pour La vie en roseir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B003Y2HDVK , les titres de Joe Dassin comme Siffler sur la collineir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0026TY2LG et La fleur aux dentsir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B003TU5FXK.

Les soignantes habituelles étaient des nôtres mais j’en senti comme une fatigue due à la surcharge de travail et du coup je ne les ai pas sollicitées pour danser, juste une aide pour distribuer les textes pour les résidents.

Quelques familles étaient présentes, c’est l’avantage de jouer le samedi dans les Ehpad. Elles sont arrivées progressivement pendant l’animation et sont restées chanter avec leurs proches avec bonheur. Les sourires sur leurs visages en disaient long sur le plaisir qu’ils avaient à chanter en famille.

En tout cas tout le monde est bien sympa dans cette résidence. Les résidents eux mêmes, leurs proches, les soignantes…

Suzanne recevait sa filleule (nièce). Elle était à la table la plus proche de moi car on célébrait son anniversaire. Je l’aime bien Suzanne, elle chante avec joie tout ce que je propose. Tout comme Michèle, Colette, Jeanne, Monique, Denise ainsi que Didier et sa femme Jeanne. Ils prennent tout de bon coeur!

fullsizeoutput_1ded-300x169
avec la souriante Suzanne

Marcelle, ma copine de 99 ans dont je parle beaucoup dans les articles précédents, était absente pour cause de « pas très bien ». Je lui souhaite de vite se remettre.

Les résidents des « jardins de Neptune » sont vraiment étonnants. Hormis le fait qu’ils chantent bien et qu’ils participent généreusement aux animations, ils sont aussi très agréables en amont et en aval. J’aime beaucoup discuter avec eux. Ce sont des personnes qui ne manquent pas de classe et les discussions que nous avons entamées ensemble sont intéressantes.

Les hommes de la résidence, plus discrets dans le chant bien qu’assez nombreux, ne manquent jamais de me remercier et de me complimenter après l’animation. Ils sont des auditeurs attentifs et « bon public ».

Je peux aussi, et c’est tant mieux, me permettre de plaisanter avec eux car ils ne manquent pas d’humour.

Vraiment, cette résidence me plait beaucoup.

Unknown-1

Après avoir souhaité un bon anniversaire à Suzanne et Marcel, j’ai pris le temps de trinquer « au cidre » avec chacun d’entre eux et d’échanger quelques mots. Que de jolies choses entendues encore ce samedi. Je suis très touché.

La phrase récurrente entendue est : « quand revenez vous? »

Je leur réponds «  fin juin pour les anniversaires car fin mai je ne suis pas disponible »

Et là, à l’unanimité : «  C’est loin fin juin, mais on sera content de vous retrouver » . Une résidente m’a même dit : «  oh la la la ça fait loin, on ne vous revoit pas avant? bon que voulez vous c’est mieux que rien et de toutes façons on n’a pas le choix ».

Tout ça me fait vraiment plaisir. Je me dis que cette récompense là est la plus belle.

Nous avons chanté de tout aujourd’hui , même des très vieilles chansons comme Aux marches du palais »    ou  A la claire fontaine mais aussi des tubes des années 60 comme Alineir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B00LX7ZLOY qu’ils ont tous crié, ou
L’école est finieir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B01M59PTI5 .
Bien sûr Michel Delpech a eu une jolie place réservée car c’est de loin le chanteur préféré de ces dames.

En attendant le gâteau, j’ai prolongé la séance avec Pour un flirt , Chez Laurette et conclu avec
La ballade des gens heureuxir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B0044LOPE8 .
J’ai passé un excellent moment dans cette résidence agréable, où les résidents sont très attachants et actifs.

Beaucoup de chansons jouées et chantées dans une bonne ambiance aujourd’hui à Saint Maur. Rendez-vous fin juin pour faire la fête.

fullsizeoutput_1df7-300x278
Bon anniversaire Suzanne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *