Les anniversaires à St Maur

fullsizeoutput_1bd3-300x225

La « dernière » des anniversaires de Mars se passait à St Maur, plus exactement à La Varenne St Hilaire, au sein de la résidence « Les jardins de Neptune » qui fait partie du groupe Korian.

Je peux dire que j’ai fini cette série d’anniversaires mensuels en beauté ce samedi 31 mars.

C’est seulement la deuxième fois que je me rends dans cette résidence et elle me semble déjà familière. Les résidents m’accueillent avec chaleur et je dois bien avouer que j’étais ravi de les retrouver.

Selon Charlotte, l’animatrice de la maison, les résidents se faisaient une joie de m’accueillir dès le matin. Ils avaient hâte de me revoir car ils avaient gardé un très bon souvenir de mon passage fin février.

Les anniversaires à Saint Maur

Toutes les femmes s’étaient mises sur leur 31 et c’est toujours plaisant de constater que les résidents mettent un point d’honneur à se faire « beaux » pour me recevoir chez eux.

Côté jardin j’ai retrouvé le tacot « Citroën » à sa place.

FullSizeRender_2-225x300

Ses pneus à plat me font un peu de peine mais il est bien chouette quand même. Si vous voulez vous rendre compte de la rusticité du tableau de bord:

fullsizeoutput_1bce-300x225

fullsizeoutput_1bcf-300x225

Le jardin semble bien agréable. Peut être y ferons nous quelques animations musicales aux beaux jours?

L’intérieur du bâtiment est vraiment très joli et décoré avec le plus grand soin.

Même l’affiche annonçant ma venue est belle. Et surtout elle est stratégiquement placée dans le hall d’entrée et donc immanquable pour les résidents et les familles. Les résidents ont besoin de ce genre de repères.

fullsizeoutput_1bcd-205x300

Je suis entré dans la salle prévue pour les animations. Grande salle confortable et bonne acoustique, ce qui est agréable. Sur le mur du fond, au dessus du piano, une citation:

fullsizeoutput_1bd2-300x188

J’ai déposé mes affaires au pied du piano et suis allé passer une chemise dans le petit salon faisant office de loge.

Quand je suis ressorti fraichement chemisé, les résidents étaient presque tous installés dans la pièce.

J’ai revu leurs sympathiques visages avec grand plaisir. Marcelle, 99 ans, dont j’ai longuement parlé dans l’article précédent, est venue spontanément m’embrasser.

Didier était accompagné de Jeanne, sa femme. Denise avait sa fille auprès d’elle. L’autre Denise (98 ans ce mois-ci) avait la visite de son petit -fils qui est arrivé les bras chargés de fleurs. Il est d’ailleurs resté faire les choeurs avec nous pendant une heure et je crois que sa grand mère était ravie de chanter en famille pour son anniversaire.

Il y avait aussi Michelle, Paule, Monique, Thérèse, toutes très élégantes.

J’ai fait la connaissance de Marie-Rolande (95 ans), très sympathique aussi. C’était son anniversaire. Je lui laisserai le mot de la fin.

Un titre de Michel Delpech pour démarrer les festivités. Puis nous avons enchaîné avec un peu de tout.

fullsizeoutput_1bbd-300x169

Ce qui est agréable c’est que les résidents sont très attentifs, friands de tout et extrêmement joyeux . Quelle que soit la chanson, ils partent au quart de tour des les premières mesures. Ils mettent du volume dans leurs voix, et comme ils étaient nombreux et que tout le monde participe, j’avais une belle présence de voix dans la salle.

Du Joe Dassin, du Edith Piaf, du Brassens, Dalida, Claude François, Gérard Lenorman, Michel Delpech…tout ça ils connaissent bien. Ils chantent sans retenue et c’est bien agréable pour moi.

Ils ont chanté  L’eau viveir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=B009AN0KZ8 de Guy Béart, seuls, accompagnés par ma guitare. Je leur avais distribués les paroles et je les ai laissés se débrouiller. C’était très bien!

Les soignantes sont très présentes lors des animations et c’est motivant pour les résidents.

Elles n’hésitent pas non plus à se mettre en spectacle devant eux, quand par exemple je leur demande une petite chorégraphie sur un titre de Claude François.

fullsizeoutput_1bbf-300x214

Certains résidents comme ma copine Marcelle (99 ans je vous rappelle) ont participé.  La fille de Denise  s’est aussi prêtée au jeu et  je la remercie.

Nous avons même fait une farandole (une chenille si vous préférez). Ça a bien amusé les résidents, et comme nous n’avons pas quitté la salle, ceux qui étaient restés assis ont pu quand même en profiter.

Une ballade des gens heureux pour des gens heureux…

Un des nombreux tubes de l’ami Delpech pour conclure.

Et le gâteau est arrivé:

fullsizeoutput_1bd4-300x249

Nous avons souhaité un bon anniversaire à Marie-Rolande, Jacqueline, Jean, Denise, et Daniel.

Happy birthday repris en choeur par une quarantaine de personnes, dans la bonne humeur, tandis que les élus du mois soufflaient leurs bougies et que le personnel leur remettait un cadeau au nom de l’établissement.

J’ai rangé ma guitare dans son bel étui, et suis allé me changer avant de revenir pour trinquer avec chacun d’entre eux et prendre le temps de papoter un peu avec certains.

fullsizeoutput_1bd0-300x295

Une belle rencontre et une jolie discussion avec Paule, écrivain de sa propre histoire, une histoire de femme courageuse. J’étais très ému.

q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=2748326520&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=laurentfoulon-21ir?t=laurentfoulon-21&l=am2&o=8&a=2748326520

Et 74 ans après elle s’en souvient encore Paule. Elle ne croyait pas que son livre serait encore en vente. On le trouve sur amazon en cliquant sur le lien ci-dessus, ou sur le site de son éditeur.

De belles choses à mon sujet, entendues de la bouche de  beaucoup de résidents. Cela me fait énormément plaisir. Les compliments restent les meilleures récompenses…

Michelle, Marcelle, Denise, leurs copines et leurs copains, avaient un sourire radieux quand je suis parti.

Je dois avouer que cet établissement me plait particulièrement.

Unknown-1

J’y retournerai fin avril pour d’autres anniversaires et quelque chose me dit qu’on sera encore très nombreux. Tant mieux!

Je remercie Charlotte pour la confiance qu’elle m’a renouvelée tant de fois dans plusieurs établissements.

Merci à tout le personnel présent aux « Jardins de Neptune » de St Maur. Je dois préciser que de la personne de l’accueil, au personnel de cuisine, en passant par les filles qui balayent la salle avant l’animation, tout le monde est gracieux.

Je pars du principe que la bien traitance est l’affaire de tous. Les soins, la nourriture, la propreté, un sourire à l’accueil, un service d’animation dynamique, une bonne direction et surtout considérer et concerner les résidents. Il me semble bien qu’à la résidence « les jardins de Neptune » ce soit le cas.

Je laisse donc le mot de la fin à Marie-Rolande qui fêtait ses 95 ans.

Je trinque avec elle en lui disant : « Alors Marie-Rolande, elle est pas belle la vie? »

Elle me répond: «  Et bien écoutez, j’ai 95 ans, je suis dans un établissement où l’on se s’ennuie pas, où l’on mange bien, où l’on est bien soigné, avec des personnes sympathiques, et en plus je viens de passer un moment très agréable avec vous, alors en effet la vie est belle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *