Escapade automnale dans le Vaucluse

sm_5cebcee5f9bedeaaeec296bb2c95e2ff0b63f157-300x225

C’est à deux pas de la ville des papes que j’étais attendu ce lundi 11 octobre, plus précisément au Pontet, au coeur de l’ehpad « les opalines » .

J’avais fait ma « première » dans cet établissement en aout dernier et j’étais ravi d’y retourner deux mois après.

C’est Marion , l’animatrice de la maison qui m’a très gentiment accueilli lors de mon arrivée vers 14h30.

Elle avait prévu l’installation des résidents à ma convenance sur les conseils de Delphine… ma seule exigence de star étant d’avoir accès facilement aux résidents du fond pour aller leur « chanter dessus ». Il faut donc me laisser une allée centrale pour que je circule facilement. Merci d’y avoir pensé.

Puis, en prenant mon café-clope au jardin j’ai eu le bonheur de retrouver Elisabeth (avec un S).

C’est Elisabeth qui m’a fait venir aux opalines. Ancienne soignante d’un établissement sur Vaison La Romaine, Elisabeth avait souvent fait la fête avec moi dans cette maison là, alors elle a proposé à la directrice des Opalines de me faire venir.Et c’est chose faite.

Celle que j’aime appeler « Elisabeth avec un S «  était en congés ce lundi 11 octobre mais elle est venue spécialement pour l’animation. Ça m’a fait drôlement plaisir.

A 15 h pétante j’ai attaqué, guitare en bandoulière, visière de rigueur, chemise blanche.

A2E4DEE2-1C47-4AB4-85C2-E6FDADCFF7C3_1_201_a-300x169

Une belle assistance devant moi. Des gens sympas, attentifs, curieux…

Des résidents avec lesquels j’ai fait ou refait connaissance comme  Mila, espagnole, avec qui j’ai chanté Besame Mucho.

D670D714-44FB-4AFA-BB91-FA30AF6B8C85_1_201_a-169x300

Ou encore Christine, star de la maison. Résidente qui a du mal a rester en place et qui prend toujours autant de plaisir à chanter debout à coté de moi, même si parfois quand elle me prend le bras droit j’ai un peu de mal à ne pas me planter à la guitare.

0CBEA327-0907-4764-8979-AC4956FBFEE8_1_201_a-169x300

Christine était heureuse ce lundi là. Elle avait une séance de kiné prévue pendant l’animation. La kiné est venue la chercher et une minute après on a vu la Christine revenir dare-dare…elle avait fait son choix.

J’ai fait la connaissance d’ Anna, italienne qui ne tient pas en place non plus et qui adore danser en chantant … nous avons évidemment interprété L’italiano de Toto Cutugno ensemble.

Jeanine, très sympathique et souriante résidente qui m’a réclamé du Joe Dassin, pour mon plus grand plaisir.

René m’a demandé du Johnny dont il est fan absolu. je lui ai proposé de venir chanter « Toute la musique que j’aime »  avec moi, ce qu’il a accepté de faire courageusement. René a eu une ovation bien méritée après sa prestation.

6477B024-1E1C-437A-9423-B2C7A7B9E086_1_201_a-205x300

CA4EF271-312C-4A0C-8E74-BCF90A076159-225x300

Et puis Léandre : Homme particulièrement touchant et agréable. Un sourire avec les yeux comme il est rare de croiser dans la vie . Un faux air de Claude Brasseur, et une gentillesse palpable. Les soignantes ont l’air de beaucoup l’aimer, je les comprends.

Léandre est chanteur. Il m’a confié que, plus jeune, il enregistrait ses propres chansons. Je lui ai promis de les écouter la prochaine fois.

Les soignantes présentes ont été formidables , à la fois proches des résidents et participant à la fête avec bonheur.

3B29C887-A6E0-4F5B-A829-B4F3DE7A1DE0_1_201_a-300x169

Au moment « Claude François » , je demande toujours des Clodettes potentielles pour m’accompagner et dans certains établissements en région parisienne c’est compliqué à obtenir.

Aux Opalines , elles se sont précipitées avec enthousiasme et on a même eu un Cloclo sympathique en la personne de Ryad, jeune soignant timide mais courageux.

Les Clodettes du jour s’appellent : Delphine , Linda, Elisabeth (avec un S), Marion, Rachida, Ghislaine et…Christine (résidente citée plus haut) . Un immense merci!

42E1204B-4FDB-4F78-8873-DBFA2336BEC9_1_201_a-300x283

Lors de mon dernier passage nous avions fait du Claude François dans l’ascenseur qui nous menait au deuxième étage pour célébrer l’anniversaire d’une résidente. Cette année-là à l’aller et Bélinda au retour.

Cette fois-ci c’est dans la grande salle que nous avons chanté ces deux tubes là.

Après quelques chansons des années 60, celles de Christophe, Hervé Vilard , Michel Delpech (qui est toujours le chouchou de ces dames), et après quelques rappels, j’ai conclu avec du rock pour faire danser Christine et Anna, puis je suis allé me changer avant de revenir saluer tout le monde.

D90EDD05-52AF-4FDE-9F52-34AC3353DA94_1_201_a-300x169

20D449EC-B3AC-402A-BE0A-848F559B12CF_1_201_a-300x222

9D3645E4-F7D1-4390-BEA9-1D94E96E23C9_1_201_a-236x300

J’étais vraiment heureux de cette belle journée, ce 11 octobre où le soleil brillait à la fois dehors et dans les coeurs.

Merci à tout le personnel et aux résidents pour l’accueil que vous m’avez réservé . Rendez-vous en 2022, la prochaine visite sera début avril.

crédits photos : Marion et EliSabeth

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *