Fête annuelle des familles à Montlhéry

2849-300x199

Une journée réservée depuis longtemps, décalée en septembre à la place de juin pour cause de canicule, et surtout une journée magique au sein de la résidence « File Etoupe » à Montlhery ce mardi 17/09.

Je n’étais allé qu’une seule fois dans cette résidence pour célébrer quelques anniversaires l’année dernière et j’en avais gardé un bon souvenir. J’aime bien cet ehpad et je regrettais de ne pas y aller plus souvent lorsqu’ils m’ont contacté pour animer leur fête des familles. Je me faisais donc une joie d’y retourner.

Je suis arrivé vers 10h30 pour installer mon matériel de sono. Accueilli de belle manière par Françoise (animatrice) et toute l’équipe, je me suis dirigé dans la salle prévue pour la fête, en quand je dis la salle je devrais plutôt dire les salles.

En effet, les résidents et leurs familles étant nombreux même très nombreux, ils étaient installés dans quatre lieux distincts : la grande salle (réfectoire), mais aussi une petite salle juste à côté et dans le vaste salon cheminée qui se trouve dans un patio très beau et très haut de plafond. Y avait des gens partout!

IMG_4762-300x225
le réfectoire
fullsizeoutput_329e-300x225
La petite salle
IMG_4765-300x225
le salon cheminée

Certains étaient même tranquillement installés près des fenêtres donnant sur le réfectoire, dans le patio. Selon moi ces petites tablées étaient les meilleures places pour profiter de tout tranquillement.

fullsizeoutput_32a1-300x225

Je me suis vite rendu compte que je ne pourrais pas tout sonoriser, sauf si je montais le volume dans le réfectoire, ce qui est juste impossible tellement cette pièce résonne, même sans sono…

J’ai donc décidé d’installer ma sono pour la petite musique ambiante que je diffuserai pendant le repas et aussi pour d’éventuels danseurs en fin d’animation. En ce qui concerne mon animation j’ai donc choisi de la jouer « unplugged » c’est à dire sans micro et sans brancher ma guitare, de manière purement acoustique pour ne pas casser les oreilles des invités.

Me voilà donc passant de salle en salle, de tables en tables, guitare en bandoulière, entre les plats pour assurer la meilleure ambiance possible.

fullsizeoutput_32a2-300x225

Pendant que le personnel débarrassait une salle j’allais chanter dans une autre. Deux ou trois chansons par endroit en chantant et jouant le plus fort possible pour être entendu.

Les résidents et leurs familles m’ont accueilli avec joie et tous ont participé chaleureusement.

Ceux de la petite salle et le patio étaient les plus à l’écoute, ceux du réfectoire les plus dynamiques mais aussi à cause de la résonance les plus bruyants, et ceux du salon cheminée les plus sages, mais globalement tout le monde à chanter avec moi.

Côté réfectoire, ceux assis à la table d’honneur (direction de l’établissement, médecins, élus etc…) ont été très étonnants. D’habitude les tables d’honneur sont les plus difficiles à faire chanter, là ils ont été au top! Notamment le médecin inter-co qui était déchaîné  et le directeur de l’ehpad, plus timide au début, mais qui par sa participation a fait plaisir à tout le monde: résidents, familles et personnel.

Le personnel (très nombreux) a été parfait, autant dans le service que dans  l’attention portée à tout le monde, mais aussi à travers leur belle participation aux chansons et aux danses. Bravo à tous!

fullsizeoutput_32a6-300x225

Une jeune soignante, Anna,  a même osé prendre le micro (exceptionnellement branché pour elle) pour chanter en portugais devant tout le monde.

IMG_1207-2-300x225

Le répertoire était un peu « à la carte » et les invités n’ont pas hésité à me demander des chansons.

Une résidente italienne s’est déhanchée sur des chansons dans sa langue natale. Je l’aime bien cette femme là, elle est pétillante et toujours partante.

fullsizeoutput_32a7-300x225

Puis l’heure de célébrer « une centenaire » a sonné.

Georgette fêtait ses 100 ans en famille et elle était heureuse. Georgette a tiré sa révérence le lendemain matin… et en même temps je ne peux m’empêcher de penser qu’elle a passé une superbe dernière journée de sa longue vie. Elle a soufflé ses 100 bougies avec brio et quand je lui ai parlé fort dans les oreilles , elle m’a dit : «  pourquoi vous criez comme ça je ne suis pas sourde » … RIP Mme Georgette.

Comme certaines familles commençaient à partir après le dessert, j’ai terminé mon animation dans le vaste hall (patio) avec les invités des trois salles réunies et le personnel.

Que des chansons dynamiques! Du Johnny Hallyday, énormément réclamé tout au long de la journée. Nous avons terminé la série Johnny avec Gabrielleir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B0025IH4TK et Que je t’aimeir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B019DKP43K en compagnie de notre centenaire.

fullsizeoutput_32bc-300x225

Du Delpech avec Pour un flirt notamment.

Du Claude François avec Cette année-làir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B0024M92SS  plus un medley de ses gros succès et une vingtaine  de Clodettes pour l’occasion : Personnel , familles et résidentes mélangées. Tout ce que j’aime! Merci

fullsizeoutput_32b0-300x225

 

fullsizeoutput_32b6-300x225

 

fullsizeoutput_32af-300x225

Nous avons conclu avec La ballade des gens heureuxir?t=laurentfoul04-21&l=am2&o=8&a=B07DS1129B et une farandole digne de ce nom. Un moment de partage et de fête intergénérationnel. Les gens de la direction et le médecin inter-co étant encore des nôtres, tout le monde a participé à cette ballade des gens vraiment heureux de cette journée.

fullsizeoutput_32b7-300x225

Avant de ranger mon matériel, j’avais promis au personnel de l’établissement de transformer le réfectoire en night club. J’ai envoyé la musique pour danser, fort , très fort, et tout le monde s’est éclaté pendant 40 bonnes minutes. Ils avaient tous tellement oeuvré depuis le matin qu’ils avaient besoin de se défouler.

En avant Michael Jackson, Kool and the gang, Gilbert Montagné, Bruno Mars, Kassav, Justin Timberlake et autres Earth wind and fire…

Le directeur a offert un verre à tout le personnel et m’a cordialement invité à trinquer avec eux. J’aime bien ça aussi, ça ne manque pas de classe…

J’ai finalement plié le matos et suis reparti heureux de cette magnifique journée passée avec de bien belles personnes.

La bonne nouvelle est que je retournerai à la résidence File Etoupe le 27 décembre pour célébrer quelques anniversaires mais aussi la fin de l’année, cette fois ça se fera dans la superbe salle d’animation, sans sono.

Un immense merci à tous pour votre accueil très sympathique, votre participation, et votre professionnalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *